Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 23:00

 

 

vente-de-bili-bili.jpg

 

 

Radio Ndéké Luka Jeudi, 16 Décembre 2010 14:14

Trois produits de la brasserie Mocaf, l’unique brasserie en Centrafrique viennent de connaitre une 3e augmentation pour la seule année 2010. La bière 33 exports et Castel beer se vendent désormais à 600 et 650FCFA pour les grandes bouteilles et à 400 FCFA pour les petites bouteilles au lieu de 550 et 600FCFA. Cette augmentation a provoqué la grogne des consommateurs des boissons alcoolisées en Centrafrique.

Le ministre centrafricain se dit surpris par cette augmentation. Une sorte de bras de fer entre la brasserie Mocaf, les consommateurs et le ministère du commerce en Centrafrique est cependant encours.

Selon l’association nationale des distributeurs de boisson, la nouvelle est apparue brusquement, sans aucune sensibilisation.

La hausse du prix de ces produits MOCAF a fait l’objet le 13 décembre dernier d’une assemblée générale de cette association.

Selon Mathurin Massikini président de l’association nationale des distributeurs de boissons, des négociations ont été menées avec la direction commerciale de la brasserie Mocaf mais sans grand succès. Il appelle cependant le gouvernement à s’y impliquer.

Dans un communiqué de presse signé du ministère de commerce en date du 13 décembre 2010, le ministère affirme ne pas être tenu au courant de cette nouvelle hausse des prix par la brasserie.

Mais la brasserie MOCAF donne comme raison de cette hausse, l’augmentation des coûts de production due aux multiples délestages du courant électrique ; l’augmentation du coût des matières premières et consommables ; l’augmentation du prix de transports des importations et l’augmentation des cotisations sociales.

Pour l’heure, plusieurs consommateurs interrogés par Radio Ndeke Luka, se demandent comment vont-ils passer les fêtes de la fin d’année.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Economie