Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 01:07

 

 

 

Jean-Francis-Boz.jpg

 

soi-disant colonel Jean Francis Bozizé

 

 
DAKAR – 13 mai 2011 – Une première partie des armes achetées en Ukraine par Francis Bozizé serait arrivée en début de semaine au port de Dakar avant d’être acheminée à Bangui via Douala, a-t-on appris vendredi d’une source crédible.  À l’en croire, la cargaison quitterait (conditionnel) Dakar en début de semaine prochaine pour Douala (Cameroun) d’où elle sera transportée par la route jusqu’à Bangui.

Toujours d’après la source, ces armes auraient été achetées en Ukraine par Francis Bozizé qui a fait plusieurs allers et retours ces derniers temps entre Bangui-Paris-Kiev.

Jointes au téléphone à Dakar, les autorités portuaires du Sénégal n’étaient pas en mesure de donner plus de précision. Toutefois, elles n’excluent pas que des cargaisons destinées à la Centrafrique se trouvent actuellement au port de Dakar.

La récente visite du président sénégalais à Bangui n’est peut-être pas pour rien dans le trajet emprunté par la cargaison de Bozizé, estime une source bien informée.

Difficile pour l’heure d’avoir la confirmation de cette information auprès du régime de Bangui. Francis Bozizé, ministre délégué à la Défense national auprès de son père, qui se trouverait toujours en France, joue les morts pour dit-on échapper à d’éventuelles représailles, consécutives aux exactions perpétrées par sa soldatesque à Bangui. Inutile par ailleurs de compter sur le personnel de l’Ambassade de la Centrafrique en France pour avoir plus d’informations sur les mystérieux voyages en occident du fils Bozizé.

« À l’époque, il (Francis Bozizé) descendait à l’hôtel Méridien Montparnasse mais depuis l’affaire Massi (disparu en décembre 2009), quand il vient en France, il se cache systématiquement. Je le soupçonne de voyager sous une fausse identité en utilisant un vrai faux passeport », a confié à L’Indépendant une source au sein de l’ambassade de la Centrafrique en France sous le couvert de l’anonymat, avant d’indiquer que « Francis Bozizé est en quête d’une immunité parlementaire qui pourrait le couvrir en cas d’arrestation à l’étranger. D’où sa candidature aux législatives dans la circonscription de Sido (extrême nord du pays) ».

L'Indépendant  Vendredi 13 Mai 2011

 

 

NDLR : Depuis plusieurs semaines déjà, on a signalé la présence de Jean Francis Bozizé à Paris où, flanqué d'un homme de race blanche de ype européen, il n'a cessé d'effectuer des allers et retours en Ukraine. Quand on sait que l'Ukraine est un grand pourvouyeur d'armes de guerre bon marché pour les dictateurs confrontés à des rébellions intérieures dont il cherchent à en découdre à tout prix, ce qui est le cas de Bozizé, on peut aisément expliquer le pourquoi de ces déplacements du rejeton de Bozizé. Mais en matière d'armes de guerre, tout n'est pas d'en posséder. Faut-il encore être capable de s'en servir à bon escient, ce qui est loin d'être le cas de la soldatesque de Bozizé dont plusieurs éléments se demandent si cela vaut bien la peine de se faire trouer la peau pour lui. .   

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique