Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 03:56

 

 

 

le rebelle Ndoutingaï

 en lunettes, Ndoutingaï pendant la rébellion de 2002 - 2003


Bangui, 1er janvier 2013 (CAP) – Selon des informations émanant de sa famille actuellement très inquiète, le commandant Martin OUANTIE de la garde républicaine, frère aîné de Sylvain NDOUTINGAÏ dont les rapports avec Bozizé sont devenus clairs obscurs, a choisi de quitter le pays en traversant le fleuve Oubangui et se trouverait actuellement entre les mains du HCR de la ville de Zongo en RDCongo en face de Bangui.


Toujours selon nos sources, les autorités de Bangui auraient demandé à celles de la ville de Zongo d’extrader le fuyard mais se trouvant dans les locaux de HCR, on n’ose imaginer que cette institution puisse contribuer à satisfaire le souhait du clan Bozizé dont on peut aisément imaginer les intentions criminelles.


Sachant que beaucoup d’incertitudes pèsent actuellement sur la longévité au pouvoir de François Bozizé, on peut aisément comprendre que les rats de la bozizie puissent songer à quitter au plus vite le navire en perdition. Dans le proche entourage de Bozizé, sa sœur cadette la député de Bossangoa, Mme Joséphine Kéléfio se trouverait déjà depuis plusieurs semaines à Cotonou, par les temps qui courent au pays, c’est plus prudent. Une fille de Bozizé dont on ignore le prénom et sa petite fille viennent également d’arriver à Cotonou via Brazzaville où elle s’agace de n’avoir pas été bien reçue.


D’après certaines informations, la maîtresse favorite de Bozizé, Mlle Renée Madeleine Sambo Bafatoro avec qui Bozizé avait projeté de voler très prochainement en justes noces, aurait atterri au Cameroun. Bozizé lui avait pourtant acheté un pavillon comme pied à terre à Joué les Tours où Firmin Findiro et son épouse ont aussi acquis un appartement et s’y trouvent actuellement après leur fuite de Bangui.


Il y a quelques jours à peine, Socrate Bozizé avait quitté son domicile de la cité UAP pour se réfugier au Ledger Plazza de Bangui mais avec la montée de la tension dans Bangui, il a rejoint son président de père au palais de la Renaissance. L’heure est trop grave pour s’éloigner de papa et le moment n’est plus aux séances surréalistes croisières sur l’Oubangui et autres festivités désordonnées et bamboula débridée avec la bande de courtisans et des nanas. 

 

Quant à Ndoutingaï, il serait donné pour se trouver à Ouagadougou. 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dépêches