Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

11 juillet 2012 3 11 /07 /juillet /2012 02:34

 

 

 

 

 

patrouille-armee-ougandaise.jpg

 

ParRFImardi 10 juillet 2012

10/07/2012 par Marie-Pierre Olphand

La rébellion ougandaise de la LRA est à l'origine des attaques de ces derniers mois en République Centrafricaine, assure l'organisation Human Rights Watch.

Les pratiques sont toujours les mêmes : des brutalités extrêmement sauvages, des coups portés à la tête, des personnes décapitées...

La rébellion ougandaise de la LRA est pointée du doigt par Human Rights Watch (HRW) dans deux attaques menées ces derniers mois en Centrafrique.

En mars dernier d'abord, treize mineurs avaient été tués dans une concession de chasse du sud-est du pays. Et fin juin, non loin de là, à Bakouma, le site du géant Areva a lui aussi fait l'objet d'une attaque. On s'interrogeait jusqu'à présent sur l'identité des auteurs de cette dernière attaque. Mais HRW est catégorique : il s'agit de la LRA.

« Dès le mois d'avril, Human Rights Watch a eu des suspicions sur le fait que l'attaque de la concession de chasse ait pu être commise par la LRA, explique Jean-Marie Fardeau, directeur du bureau parisien de HRW. Nous avons maintenant la quasi certitude que ce crime horrible a été perpétré par un groupe de la LRA. Peut-être le même groupe que celui qui a commis les crimes fin juin puisque c'est un groupe d'environ 30 à 50 personnes de la LRA qui sévirait dans cette région. »

Après l'attaque de mars, les autorités avaient rapidement arrêté le propriétaire suédois de la concession de chasse, un pilote britannique et onze employés centrafricains. Le gérant suédois a depuis été libéré pour raison de santé, mais les douze autres sont toujours en prison. « C'est pourquoi, précise Jean-Marie Fardeau, nous appelons les autorités centrafricaines non seulement à revoir les charges qui pèsent contre les personnes arrêtées, mais également à concentrer davantage de troupes dans cette région pour protéger les civils. »

Source : http://www.rfi.fr/afrique/20120710-rebellion-ougandaise-pointee-doigt-deux-attaques-recentes-centrafrique

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dossiers