Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

11 juillet 2012 3 11 /07 /juillet /2012 02:37

 

 

 

 

 

 

rebelles-rca.jpg

BANGUI 10 juil 2012 (Xinhua) - Les ex-combattants du groupe politico-militaire de l'Armée populaire pour la restauration de la paix et la démocratie (APRD) de Jean Jacques Démafouth, présent dans le nord-ouest de la République centrafricaine, vont aborder la phase de leur réinsertion à partir de la semaine prochaine, selon un communiqué de presse publié mardi par la Coordination nationale de réintégration des démobilisés.

« Ce programme de réinsertion consiste à donner du matériel agricole et une formation aux démobilisés qui veulent pratiquer l'agriculture, l'élevage, et les activités génératrices de revenus », indiqué le communiqué de la Coordination nationale, qui regroupe le gouvernement centrafricain et la communauté internationale, notamment le Bureau des Nations Unies en Centrafrique.

D'après le communiqué, les ex-combattants de l'APRD ayant opté pour l'agriculture, bénéficieront d'un encadrement dans ce domaine, de la part de l'Agence centrafricaine de développement agricole (ACDA) à Paoua. Ceux qui ont choisi le commerce et les petits métiers, et ceux qui désirent pratiquer le petit élevage seront également encadrés par des structures compétentes.

Les zones ciblées par ce programme sont entre autre les villes et les villages de Paoua, Bocaranga, Ngaoundaye, Nangha Boguila et Markounda. Les ex-combattants de l'APRD vont recevoir, en dehors des outils agricoles, un appui financier et des vivres.

Créée au lendemain des élections présidentielles et législatives de 2005, l'APRD est le premier groupe armé centrafricain à parachever le processus avec la démobilisation de ses quelques 5000 hommes suivi de la dissolution du groupe le 17 mai dernier.

Quatre autres groupes armés concernés par Le programme de Désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR) attendent leur tour, notamment dans le Nord-est du pays.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dossiers