Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

11 juillet 2012 3 11 /07 /juillet /2012 02:26

 

 

 

 

 

Communiqué N°0011/FSR /BE/2012

 

Une légion étrangère extra institutionnelle est sur le point d’être mise en place.

L’appel du pied lancé par certains chefs d’Etat Africains a requinqué Deby et l’a inspiré à monter une légion qui n’a rien à voir avec son armée. Celle-ci sera constituée exclusivement des jeunes désœuvrés, malmenés par le chômage et qui n’ont d’autre choix que de s’exiler vers les pays limitrophes nantis à la recherche du travail. Ils vont en général vers la Libye. La frontière avec ce pays a été fermée et tous ces jeunes bloqués à la frontière ont été manie militari transportés sur Faya Largeau. Une fois sur place, un camp militaire a été érigé. Des tantes ont été dressées et l’entrainement militaire a commencé.

Ces jeunes, selon des informations digne de fois serviront de chair à canon dans le désert du Mali moyennant la manne qui sera mise en place par la communauté internationale afin de permettre la reconquête du nord Mali d’une part et d’autre part, de donner à Deby un nouveau visage de fréquentable et donc renouer avec les nouvelles autorités de la France.

Le Front pour le Salut de la République (FSR) tient à mettre en garde Deby contre toute aventure de ce genre. Les tchadiens ont suffisamment souffert de sa mégalomanie. S’il entend être présent à l’appel de ses collègues Chefs d’Etat Ouest africains, il n’a qu’utilisé son armée qu’il peine à maitriser et qui s’est subitement transformée en un casse-tête chinois pour son maitre. Les jeunes tchadiens ne doivent sous aucun prétexte servir de chair à canon. Le FSR appelle à une mobilisation générale des tchadiens pour dire non à cette manœuvre sordide de Deby. Par ailleurs, il tient à prendre à témoin la communauté internationale du mépris que Deby a pour le peuple tchadien. Le FSR souhaite que celle-ci et de façon singulière les organisations internationales de défense de droits de l’Homme ainsi que les organisations non gouvernementales(ONG) de bien vouloir tout mettre en œuvre pour barrer la route à ce plan macabre.

                                                             Fait à Paris le 12 juillet 2012

Pour le Front pour le Salut de la République(FSR)

Le commissaire à la communication

Porte-parole.

Abakar-Assileck.JPG

Abakar Assileck Halata.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans AFRIQUE