Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 00:04

 

 

 

 

Réseau des journalistes pour les Droits de l’homme en République Centrafricaine (RJDH-RCA)

 

 

 

Obo: La population s’inquiète de la résurgence de l’insécurité

 

 

Obo 3

 

Obo, 17 octobre 2012 (RJDH) – La population s’inquiète  de l’insécurité qui ressurgit dans la ville d’Obo (sud-est) et les villages périphériques. Ce sentiment de peur a été exprimé, le mardi 16 octobre, par  le député suppléant, Marie Angéline Anirafouyo, lors d’une réunion de concertation qu’elle a organisée, avec les forces ougandaises, les conseillers américains et les Forces armées centrafricaines.


Cette rencontre fait suite à la dernière attaque des éléments de l’Armée de résistance du seigneur (LRA) de Joseph Kony à environ sept kilomètres de la ville, ayant causé la mort d’un garçon âgé de 15 ans et l’enlèvement de son père.


François Foumbolite, un des chefs de groupe présent à cette assise a vivement critiqué au nom de sa population le retard pris par les forces tripartites présentes dans la localité, pour mettre la main sur Joseph Kony et ses hommes, afin de les traduire en justice. « Nous sommes  prêts à abandonner nos localités  pour trouver refuge au Soudan, là où nous espérons être en sécurité ».


Un officier américain, basé à Obo, se dit  touché par le témoignage et regrette la décision de la population de quitter le pays pour un autre à cause de l’insécurité. Toutefois il relève qu’en cas d’attaque des éléments de la LRA dans une localité,  les  informations tardent  toujours à vite arriver  aux forces de défense pour des dispositions nécessaires.

 


 

Boali : Difficile accès aux soins de santé à Lambi-Pama

 

Boali, 17 octobre 2012 (RJDH) – La population du secteur Lambi-Pama situé dans la sous-préfecture de Boali (sud-ouest) a des difficultés d’accès aux soins. Les deux postes  de santé que possède cette localité ne dispose ni de personnel ni de médicament.


Pour se rendre au centre de santé la population parcourt plus de 40 kilomètres  pour atteindre Boali-Poste, afin de se faire soigner.


Jean Claude  Ngomasse, un habitant de la localité affirme que  les  femmes enceintes  qui sont en terme pour l’accouchement  sont amenées  à Lambi avant d’être transférées à Boali. « Elles sont souvent transportées sur des brancards archaïques, sur une distance de 60 kilomètres.


Il ajoute qu’en saison pluvieuse la situation est plus grave, car les pistes rurales sont impraticables. Le secteur de Lambi-Pama  compte au total 25 villages.

 


 

Bambari : Difficiles conditions d’étude dans les établissements scolaires

 

 

ecole en RCA

 

 

Bambari, 17 octobre 2012 (RJDH) – Les conditions d’études sont de plus en plus difficiles dans les établissements scolaires de Bambari (centre) depuis le début de la rentrée scolaire. Le lycée mixte de la ville manque des table-bancs, la plupart des élèves s’asseyent à même-le- sol pour suivre les enseignements, a fait observer, Narcisse Dimti, le proviseur du lycée mixte de Bambari.


« L’environnement dans lequel les élèves étudient n’est pas  digne pour une si grande préfecture. Neuf élèves sont assis par table-banc. De la 6ème en terminal, les conditions de travail sont difficiles, par manque des accessoires. Le lycée compte 344 table-bancs pour 3114 élèves », a fait savoir Narcisse Dimti.


Selon lui, plusieurs cas de maladies liés aux parasites, ont été enregistrés, parce que les enfants sont assis à même-le- sol. « Nos élèves ont souffert l’année précédente, à cause de plusieurs cas de  parasitose  enregistrés. Ceci est dû à la poussière qu’ils  ont aspiré  tous les jours », a-t-il déploré.


Le proviseur du lycée mixte dans ses explications a également  souligné le cas de manque des documents permettant les recherches des élèves de la classe de la troisième et de la terminale, qui préparent les examens du brevet des collèges et de baccalauréat.


« La bibliothèque de l’établissement est dépourvue des livres de recherche. Pour ces faits, nous lançons un SOS auprès du gouvernement et des  organisations internationales et nationales qui œuvrent dans le domaine de l’éducation de nous porter secours», a  ajouté le proviseur.

 


 

Bambari : Un jeune homme agressé par un élément des FACA

 

Bambari, 17 octobre 2012 (RJDH) – Un jeune homme âgé de 22 ans a été agressé, le lundi 15 octobre à Bambari (centre),  par un élément des Forces armées centrafricaines. Le jeune homme s’est vu également  soutiré une somme de 20 000 FCFA.


« Alors que je revenais du marché central après la vente de mes produits agricoles, l’homme en tenue  m’a fait appel et m’a demandé de l’argent. Lorsque je lui ai répondu par la négation, il m’a tabassé avant d’arracher une somme de 20 000 FCFA sur moi », a témoigné la victime.


Selon le jeune homme l’incident s’est produit près de la gendarmerie territoriale de la ville de Bambari, mais  « personne n’était venue me secourir et pourtant j’ai crié à l’aide », a-t-il ajouté.


La victime a fait savoir que par manque de moyen financier elle n’a pas pu déposer une plainte, toute fois le président du tribunal de la localité a été mis au courant.

 


 

Obo : Invisible Children octroie du matériel pour amplifier la lutte contre la LRA

 

Obo, 17 octobre 2012 (RJDH) – L’Organisation non gouvernemental ’’Invisible Children’’ à fait un don du matériel de communication, le mardi 16 octobre, aux forces de tripartites basées à Obo (sud-est) dans le cadre de la traque à Joseph Kony et ses hommes.


Le lot du matériel offert est composé d’une imprimante multifonction, d’un ordinateur portable, d’un appareil photo numérique et beaucoup d’autres accessoires.


Selon  Cheun Poole, représentant de cette ONG, ces matériels vont  permettre  de développer une bonne stratégie de sensibilisation contre la LRA dans la région. Par illustration, il a précisé que l’appareil photo numérique servira à filmer les captifs qui réussiront à s’échapper.


Les images peuvent être multipliées et larguer dans les campements des éléments de la LRA, afin de motiver les autres captifs à sortir.


L’ONG, Invisible Children, est une structure internationale qui œuvre dans le domaine de la sensibilisation et de la communication pour la traque à Kony.

 


 

Mbaïki : Calme précaire après une violente manifestation

 

Mbaïki, 17 octobre 2012 (RJDH) – Le calme tente de revenir dans la commune de Ngotto, (sud), en début de cette semaine, après la descente d’une mission dirigée par la préfète intérimaire de la Lobaye, Edith Yolande Ohouko Délambo, suite à la manifestation d’une partie de la population qui réclame la lumière sur la disparition d’un conducteur de taxi-moto.


D’après les informations, les parents de la victime ont barricadé la route, le samedi et dimanche dernier, empêchant la circulation dans cette localité. Ils ont par la même occasion saccagée les locaux de la gendarmerie de Boda.


S’agissant des circonstances de la disparition du conducteur de taxi-moto, certaines sources ont affirmé apercevoir la victime la veille de sa disparition en compagnie d’un chasseur, celui-ci lui a sollicité de le conduire à neuf kilomètres au  village de Mbangali.


« Arrivé dans le village le chasseur a tiré sur le conducteur et a pris fuite en complicité de deux personnes qui ont été arrêtées et maintenues à la gendarmerie de Boda », a témoigné un habitant sous couvert de l’anonymat.


Le corps de la victime n’est pas encore retrouvé. Les enquêtes ouvertes par la gendarmerie se poursuivent pour retrouver le présumé coupable et le corps du jeune homme tué.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dépêches