Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 00:47

 

 

afp patasse

 

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

Relatif aux rumeurs du décès du Président Ange Félix PATASSE

 

Des rumeurs savamment orchestrées par le Pouvoir du 15 Mars et autres colporteurs de mauvaises nouvelles selon lesquelles l’Ancien Chef de l’Etat, le Président Ange Félix PATASSE serait décédé, sont absolument fausses.

  Nous, Guy Simplice KODEGUE, Porte Parole du Président PATASSE et Porte Parole Délégué du FARE-2011 (Front pour l’Annulation et la Reprise des Elections de 2011), démentons ces rumeurs et porte à l’attention de l’opinion nationale et internationale que le Président PATASSE se porte bien.

 

Fait à Bangui, le 16 Mars 2011.

 

 

 

 

 

Radio Ndéké Luka Mercredi, 16 Mars 2011 14:40

« On est surpris par la rumeur qui circule selon laquelle l’ex-président Ange Félix Patassé, est décédé. Il jouit d’une santé de fer et il n’est nullement question de sa mort ». C’est en ces termes que l’entourage de l’ex-président et candidat indépendant malheureux  à la présidentielle du 23 janvier dernier, dément ce mercredi 16 mars 2011, la rumeur qui circule à Bangui depuis quelques heures.

Interrogé par Radio Ndeke Luka, son conseiller en communication Edgard Mbaïkoua, affirme que « la panique qui traverse le pays témoigne de l’amour de Patassé auprès de son peuple. Certes, il a été admis à la Clinique Chouaib de Bangui suite à un malaise lié au diabète », indique-t-il encore, précisant même que « Patassé a repris toute ses activités politiques ».

Au sujet de l’investiture du président réélu François Bozizé mardi, le conseiller en communication du « petit frère de Jésus », comme il se fait appeler, déclare que « Patassé a une expérience électorale ». Seulement, le Front pour l’annulation et la reprise des élections qu’il vient de créer n’empêche pas Bozizé de faire ce qu’il veut, soutenant que la revendication de cette entité reste valable.

Ange Félix Patassé et deux autres candidats à la magistrature suprême, Martin Ziguélé et Emile Raymond-Gros Nakombo, ont été débouté en justice, suite à leur exigence d’annulation des élections en Centrafrique. Ils ont déjà retiré tous leurs candidats admis au second tour des législatives.

L’ex-chef d’Etat a été chassé du pouvoir par l’actuel maitre de Bangui François Bozizé en 2003. Il fut en exil au Cameroun puis au Togo avant de revenir compétir à l’élection présidentielle. Il est arrivé en seconde position remportée dès le 1er tour par son challenger Bozizé avec 64,37%.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique