Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 00:50

 

 

RADIO ND K LUKA

 

 

Calme précaire à Nzacko 3 jours après l’attaque de la LRA

Radio Ndéké Luka Mercredi, 16 Mars 2011 14:39

Le calme revient peu à peu à Nzacko (est de Centrafrique avec le retour des populations dans la ville. La ville de Nzacko a été le théâtre d’une attaque meurtrière des éléments rebelles de la LRA, dimanche 13 mars 2011. Une attaque qui avait fait 8 personnes tuées.

Certes les populations comment à revenir dans leurs maisons, mais elles craignent encore une nouvelle réapparition de ces éléments rebelles, en raison de l’absence des Forces de l’Ordre.

Un garçon et une fille de 15 et 14 ans ont réussi à s’échapper des mains de leurs ravisseurs. Ils faisaient partie de la centaine d’otages pris par les rebelles. Ils ont regagné la ville deux jours après l’attaque. On annonce par ailleurs la mort de 3 autres personnes enlevées. Leurs dépouilles ont été inhumées dans la ville. Sur les circonstances exactes de leur mort, les familles ont confié au correspondant de. Radio Ndeke Luka à Bria (est), que « ces personnes ont été froidement abattues par les rebelles, car ils n’avaient plus la force de poursuivre la marche avec des butins de la LRA sur plus de 50 kilomètres ».

Les témoins interrogés ont aussi expliqué que « les otages sont nombreux avec des gens enlevés d’autres localités. Les personnes âgées, malades ou fatiguées qui sont dans l’incapacité physique de transporter les bagages de la LRA ou qui sont dans l’incapacité de poursuivre la marche sont systématiquement tuées », ont-ils encore déclaré.

  

Campagne électorale encore timide à Bangui

 

Radio Ndéké Luka Mercredi, 16 Mars 2011 14:34

« L’ambiance générale de la campagne électorale est morose  au niveau de la capitale centrafricaine Bangui ». C’est le sentiment le mieux partagé par la population de la ville centrafricaine, ce 16 mars 2011, interrogée par Radio Ndeke Luka.

Deux jours après le démarrage de la campagne relative au second tour des élections législatives, un calme sévit dans Bangui et plusieurs villes des provinces de Centrafrique. Une campagne qui se déroule, faut-il encore le rappeler,  sans l’opposition. Celle-ci a retiré tous ses candidats en lice.

« C’est parce que l’opposition n’est pas dans la course que la campagne est morne » a indiqué un habitant de Bimbo, chef-lieu de la préfecture de l’Ombella M’poko (sud du pays). « Pour l’instant c’est l’investiture du président de la République qui est d’actualité », renchérit un autre de Km5 dans le 3e arrondissement de Bangui. Ce dernier ajoute : « nous ne sommes seulement qu’à 3 jours du début et il reste une dizaine de jours encore ».

Alors que le débat bat son plein sur cette campagne électorale, le président reconduit François Bozizé qui a prêté serment séjourne à Mbayki (Sud du pays) au lendemain de sa prestation de serment. Ce jour, il a procédé à l’inauguration du marché central de la ville Mbaïki (sud) réfectionné. Le couple présidentiel a également remis un don à l’Hôpital de la ville et à l’Institut supérieur de développement rural (ISDR).

Il faut rappeler que François Bozizé, dans son discours d’investiture a promis de « mettre un accent particulier sur la bonne gouvernance et la gestion des sociétés d’Etat ». Il s’est engagé également « à instruire le gouvernement à mener des réformes profondes aux niveaux de ces sociétés et à traduire en justice les auteurs de malversations ».

La campagne pour les législatives prend fin le 25 mars et le scrutin est pour le 27 mars 2011.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation