Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

24 décembre 2012 1 24 /12 /décembre /2012 15:50

 

 

 

carte RCA zone en crise

 


LIBREVILLE AFP / 24 décembre 2012 15h21- La coalition rebelle centrafricaine, le Séléka, a déclaré lundi l'arrêt de ses opérations et demandé au président centrafricain François Bozizé un cessez-le-feu, se déclarant prêt à ouvrir d'un couloir humanitaire aux ONG.


Le Séléka déclare l'arrêt de ses opérations sur toutes ses positions en vue de permettre aux ONG humanitaires de porter secours aux personnes déplacées. (...) et demande au régime de François Bozizé d'observer un cessez-le-feu en vue de favoriser la préparation du dialogue (...) prévu à Libreville, annonce le texte.


La rébellion se tient à la disposition des ONG afin d'organiser l'accès aux prisonniers de l'armée régulière. Elle dit détenir 39 éléments (...) faits prisonniers de guerre.


Dimanche, le Séléka - coalition rebelle qui a repris les armes il y a 15 jours pour réclamer le respect de différents accords de paix entre 2007 et 2011 - a pris le contrôle de Bambari - importante ville du centre sud - malgré sa promesse de geler les opérations pour permettre le dialogue et la proposition des chefs d'Etat d'Afrique centrale réunis à N'Djamena qui ont demandé vendredi que les accords soient renégociés à Libreville sans délai.


Samedi, le Séléka avait déjà affirmé avoir pris deux nouvelles villes dans la région de Bambari, et la rébellion tient toujours la ville diamantifère de Bria (centre), ainsi que plusieurs localités du nord.


A l'issue du sommet de N'Djamena, les chefs d'Etat avaient demandé au Séléka de se retirer sous une semaine des positions conquises, essuyant un refus de la rébellion qui demande un cessez-le-feu et des garanties.



(©) 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dépêches