Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

24 décembre 2012 1 24 /12 /décembre /2012 15:45

 

 

 

Josue-Binoua.JPG

 

 

Alors que le Gouvernement centrafricain demeure attaché au strict respect des décisions prises par les Chefs d’Etat de la CEEAC lors du Sommet de Ndjaména, il fait le constat qu’en violation flagrante des décisions dudit sommet, les forces rebelles se revendiquant du mouvement séléka continuent à agresser et à vandaliser les localités du nord est de la République.


Centrafricaine au lieu de se retirer de celle-ci comme exigé par le Sommet. Le Gouvernement informe l’opinion nationale et la Communauté internationale qu’à DASSIMA et BAMBARI, dernière ville victime des faits d’armes des rebelles, ces derniers se sont effectivement livrés à des pillages des ressources minières, semant la panique et la désolation au sein de la population. La ville aurifère de DASSIMA constitue en effet un levier économique important dans le cadre de la politique des pôles de développement et de relance économique de la République Centrafricaine. Le Gouvernement s’interroge sur la volonté réelle des rebelles à s’inscrire dans une dynamique de Paix et de Dialogue à laquelle ils ont pourtant adhérée au lendemain du sommet de Ndjaména.


ll prend à témoin l’opinion nationale et internationale sur la logique de belligérance choisie par ces rebelles.


Il interpelle les Chefs d’Etat de la CEEAC sur les agressions répétées lourdement préjudiciables à la République Centrafricaine qui se relève à peine de plusieurs décennies de conflits politico-militaires.


Une fois de plus, le Gouvernement demande aux rebelles de se conformer aux décisions des chefs d’Etat de la CEEAC, de cesser les hostilités et de se retirer des localités occupées pour donner toutes les chances au Dialogue de Libreville.


Le Chef de l’Etat et son gouvernement souhaitent un joyeux Noël à toute la nation, que cette fête de Noël protège le pays du mal, et des intrigues qui ne cessent de tirer notre pays vers le bas.

 

Fait à Bangui, le 24 décembre 2012


Pour le Gouvernement

Le Ministre de l’Administration

du Territoire et de la Décentralisation

 

Josué BINOUA

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Communiqués