Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 00:42


arrivee-a-Bangui-Mpoko-du-cercueil-de-Kolingba.jpg

Arrivée du cercueil d'André Kolingba à l'aéroport Bangui-Mpoko


arrivee-du-cercueil-de-Kolingba-a-la-morgue-de-CNHUB.jpg

Arrivée du cercueil à la morgue du CNHUB


Boz-et-Gaou-a-la-morgue.JPG

Le président Bozizé et celui de l'Assemblée nationale
ainsi que le Premier Ministre autour du cercueil

Bozize-pres-du-cercueil-de-Kolingba.JPG

Mireille--Desire-sur-le-cercueil-de-Kolingba.JPG

Désiré Kolingba et Mme Mireille Kolingba sur le cercueil


Ngon-Baba-Ngouandjika-Zingas-sur-le-cercueil-de-Kolingba.JPG

Quelques ministres de Bozizé autour du cercueil
On reconnaît ici Mackouzangba, Ngon-Bba, Ngouandjika, Zingas


Arrivée à Bangui de la dépouille du défunt président André Kolingba 

APA Bangui (Centrafrique) La dépouille mortelle de l’ancien président centrafricain, André
Kolingba
, décédé le 7 février dernier à Paris à l’âge de 73 ans, est arrivée jeudi à Bangui, a constaté APA.

Elle a été accueillie par le président François Bozizé, qui avait à ses côtés, notamment le président de l’Assemblée nationale, Célestin Leroy Gaombalet, le Premier ministre, Faustin
Archange Touadéra
, et  l’ambassadeur de France, Jean Pierre Vidon.

Après les honneurs militaires rendus un détachement de la garde républicaine des Forces armées centrafricaines (FACA), le cortège funèbre s’est ébranlé pour la morgue du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Bangui, en empruntant notamment l’avenue de la
réconciliation et de l’indépendance où s’étaient massés plusieurs milliers de personnes et des militants de son parti pleurant à chaudes larmes.

A la morgue, de nombreux Centrafricains sont allés rendre un dernier hommage à celui qui fut leur chef d’Etat. Dans le long cortège se trouvaient également des personnalités du pays.
André Kolingba, décédé d’un cancer de la prostate, a assumé les fonctions de chef d’Etat de 1981 à 1993. Il  laisse une veuve et de nombreux enfants.

 

Centrafrique: arrivée à Bangui du corps de l'ex-président André Kolingba

BANGUI - La dépouille mortelle de l'ex-président centrafricain André Kolingba décédé le 7 février en France est arrivée jeudi matin à Bangui, une semaine plus tôt que la date annoncée par le gouvernement centrafricain, a constaté un journaliste de l'AFP.

L'épouse du défunt, Mireille Kolingba, accompagnait le corps qui a été débarqué d'un vol Air France vers 07H00 locales (06H00 GMT) en présence de plusieurs autorités, dont le président François Bozizé, ainsi que de plusieurs centaines de militants et curieux encadrés par un dispositif sécuritaire.

Le corps a été transporté vers la morgue du Centre national hospitalier universitaire de Bangui.

Aucune explication n'avait pu être obtenue sur le changement du calendrier diffusé cette semaine par le gouvernement qui annonçait l'arrivée de la dépouille mortelle d'André Kolingba le 4 mars, et ses obsèques le 5, au dernier jour d'un deuil national de sept jours.

Selon un nouveau programme officiel communiqué jeudi soir, le deuil national a débuté le même jour et sera observé jusqu'au 3 mars.

"Les obsèques nationales (...) sont fixées au 2 mars", date retenue également pour son inhumation.

Un proche du défunt a indiqué à l'AFP qu'un caveau avait été préparé dans l'enceinte de son domicile à Bangui.

André Kolingba, ancien général d'armée, est décédé le 7 février à Paris à l'âge de 73 ans d'un cancer de la prostate.

Il était arrivé au pouvoir en 1981 par un coup d'Etat, en renversant le président David Dacko (1979-1981). En 1987, il avait créé le Rassemblement démocratique centrafricain (RDC), qui demeure parti unique jusqu'au début des années 1990. La pression de la rue et des grèves sans précédent dans le pays l'avaient contraint à autoriser le multipartisme en 1991.

Il s'est maintenu au pouvoir jusqu'en 1993, date des premières élections démocratiques remportées par Ange-Félix Patassé (1993-2003). M. Patassé a été renversé par un coup d'Etat de François Bozizé, actuellement au pouvoir.

(©AFP / 25 février 2010 22h28)


NDLR : La modification intervenue dans le programme et calendrier officiels des obsèques du président André Kolingba est essentiellement due à la fermeté dans le refus de sa veuve Mireille Kolingba, de se soumettre à la volonté de Bozizé qui avait initialement voulu effectuer préalablement son déplacement au Koweit et renvoyer les funérailles au 5 mars après son retour de voyage. La position catégorique de Mireille Kolingba semble traduire son fort mécontentement à l'égard du pouvoir de Bangui. Certaines informations font en effet état de ce que la pension d'ancien chef d'Etat d'André Kolingba n'aurait plus été versée depuis bien longtemps à l'intéressé qui aurait ainsi vécu ses derniers moments dans une certaine indigence, situation qui a laissé une amertume certaine à sa veuve.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nécrologie