Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 01:27



 

15/07/2009 12:07:29| Jeune Afrique |

Mise en place en avril 2007, l’Agence de stabilisation et de régulation des prix des produits pétroliers (ASRP) commence à porter ses fruits. Selon le bilan des cinq premiers mois de 2009, elle a permis à l’État d’encaisser 5,5 milliards de F CFA, dont 3,1 milliards pour la taxe unique sur les carburants (TUPP), 1,7 pour la TVA et 0,7 pour les droits de douane. Une amélioration de 16 % par rapport à 2008, année au cours de laquelle la fiscalité pétrolière a été négative à cause, notamment, de la hausse des cours et de la subvention conséquente des prix sur le marché national (l’État était redevable de 1,8 milliard de F CFA aux distributeurs).

Tous droits de reproduction et de représentation

 

NDLR : Une chose est sûre et les données chiffrées de cette agence de régulation le confirment, depuis le début de l’année 2009, les seules rentrées substantielles de l’Etat centrafricain tiennent essentiellement aux taxes sur les produits pétroliers. Cela dit et c’est ce que cet article ne dit pas ou n’ose pas le faire, Bozizé se fait également verser à son unique profit personnel, 24 francs CFA par litre sur tous les produits pétroliers vendus sur toute l’étendue du territoire centrafricain. Quel jackpot ! C’est un pactole qui prend directement le chemin de ses poches. Cela représente quelques 144 millions F CFA mensuellement, soit environ 2 milliards F CFA annuels sur lesquels personne ne lui demande quelque compte que ce soit ! On peut comprendre qu’il veuille encore rester dans le fauteuil présidentiel en 2010 pour cinq autres années. C’est purement et simplement illégal et un vol qui ne doit plus durer !

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Economie