Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

22 août 2008 5 22 /08 /août /2008 03:22





LE GENERAL BOZIZE N'AIME PAS LA REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

Chaque Centrafricain se souvient des efforts des partis de l'opposition dont le Rassemblement Démocratique Centrafricain (RDC) pour obtenir la tenue d'un dialogue inclusif, seule possibilité de mettre fin à la souffrance chronique et généralisée du peuple centrafricain.

Le général BOZIZE et son gouvernement viennent de confirmer devant toute la nation qu'ils n'ont aucun soucis de la souffrance de notre peuple, et que seul compte pour eux leur positionnement pour plus s'enrichir encore. Ce positionnement qu'un vrai dialogue risquerait de remettre en cause.

Le Rassemblement Démocratique Centrafricain n'est pas non plus dupe des manœuvres du général BOZIZE et son régime qui veulent se blanchir de toute la maltraitance qu'ils infligent à la population centrafricaine depuis leur arrivée au pouvoir.

Le Rassemblement Démocratique Centrafricain (RDC), réaffirme son opposition à la politique de l'impunité et rappelle que l'amnistie ne peut concerner les exactions sur les populations civiles et les crimes de droit commun, quelle qu'en soit l'origine dans le temps.

La Représentation France Europe du RDC s'oppose fermement aux manœuvres destructrices du Président BOZIZE et de son gouvernement.

Elle appelle nos illustres Députés à manifester leur attachement à leurs électeurs en REJETANT les 3 textes de trahison du Chef de l'Etat et à joindre leurs voix à celles de toute l'opposition

Elle en appelle à l'opinion internationale, pour une grande action de pression sur le régime de Bangui, qui amène son pays vers une catastrophe.

Elle appelle toute l'opposition à user des moyens démocratiques et à constituer une large union pour dire NON AU GENERAL BOZIZE ET SON GOUVERNEMENT.

Elle adresse ses félicitations à l'UFVN qui a pris la juste mesure des manœuvres du pouvoir, en décidant de ne pas s'en rendre complice.

Fait à Paris le 16 août 2008

POUR LA REPRESENTATION  EN FRANCE DU RDC              

 Simon ALALENGBI

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique