Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 19:50

 

 

 

 

Michel Djotodia

 

 

Dépêche N° 01 du 17-12-12 à 14h 40

 

Le Séléka CPSK-CPJP-UFDR informe le public de ce que le Gouvernement centrafricain ne cesse d'envoyer des détachements militaires pour attaquer ses positions.


Ce qui met en doute la volonté du Général François Bozizé de dialoguer pour faire cesser les hostilités contrairement à ce qu'il avait annoncé sur les ondes de RFI.

 

Et pourtant, en réponse à cette déclaration sur RFI, le Président Michel Djotodia a affirmé notre disponibilité par le même canal. Nous attendions alors les premiers contacts.

 

Face donc à ce double langage, nos troupes sont obligées de se défendre pour se protéger et sécuriser leurs positions. Voilà pourquoi les combats continuent.

 

Nous prenons à témoins l'opinion nationale et internationale que les rapides changements qui sont enregistrés sur le terrain sont encouragés par la duplicité de Bangui.


Les conséquences incombent au Gouvernement du Général Bozizé.

 

 

 

RCA: plusieurs villes tombent dans les mains des Séléka CPSK-UFDR

 

COMMUNICATION CIRCONSTANCIELLE du Séléka CPSK-CPJP-UFDR

 

Compte tenu du succès militaire sur les différents fronts de batailles dont fait preuve l'Etat Major Mixte du Haut Commandement Militaire du Séléka CPSK-CPJP-UFDR, et en raison du flou communicationnel du Gouvernement de Bangui autour de la question, alors que des avancées significatives sont enregistrées sur le terrain, nous nous faisons le devoir de lancer un appel à la vigilance citoyenne et au calme à l'attention du Peuple centrafricain, vaillant et fier dans sa dignité légendaire. Nous devons nous préparer à savourer une nouvelle aire de liberté retrouvée et de démocratie… dans la dignité. Nous mettons en garde contre toutes formes de pillage et de vandalisme.

 

Il est vrai que notre Peuple a soif de justice sociale, de paix, de sécurité et, surtout, de développement économique. Nous en sommes conscients. Et c'est justement pour cette cause noble que les armes continuent de crépiter, parce que le gouvernement a échoué dans sa mission régalienne de protection des Institutions républicaines, pour n'avoir pas pu saisir toutes les occasions offertes dans le but de ramener la confiance et la paix entre les filles et fils de Centrafrique.

 

Rappelons tout de même que, à travers plusieurs canaux dont la presse privée, nous avons toujours sollicité le dialogue direct pour débattre de nos divergences fondamentales, nos motivations et nos revendications, mais le gouvernement a fait preuve d'une extraordinaire insensibilité politique. Nous n'avons plus d'autres moyens de nous faire entendre que par nos armes.

 

Nous pensons qu'il est grand temps d'appeler les pays partenaires et amis pour nous accompagner, avec notre Peuple, dans notre quête de stabilité démocratique et de développement économique. Source de bien-être social.

 

Nous appelons aussi, et c'est le plus important, tous les acteurs politiques et sociaux de notre pays à se joindre à cet ultime combat pour la LIBERTE et la DEMOCRATIE. La victoire s'annonce. Elle sera collective et nationale. Dieu, notre SEUL véritable rempart, ne nous abandonnera jamais.

 

Forts de cette confiance en Dieu, nous avons pris sur nous la responsabilité de rendre sa démocratie volée à notre vaillant et fier Peuple, forcé à subir chaque instant de sa vie la barbarie d'une administration de mal gouvernance. 

Enfin, le Séléka CPSK-CPJP-UFDR appelle toutes les filles et tous les fils de la République Centrafricaine, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, de dépasser tous les clivages ethniques, claniques, religieux et même raciaux, pour se ressouder dans un élan de communion patriotique pour le redressement national et le salut public.

 

                                                                                      Fait le 16 décembre 2012

 

Pour le Séléka CPSK-CPJP-UFDR

 

Général Noureldine Adam, Président de la CPJP

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dépêches