Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 13:18

 

 

Willybiro Sako

 

Le Togo met des urnes à la disposition de la CEI pour les élections en Centrafrique

Radio Ndéké Luka Samedi, 27 Novembre 2010 12:58

Le Togo va mettre des urnes à la disposition de la CEI (Commission électorale indépendante) de République centrafricaine pour les élections de janvier prochain. Selon l’agence Chine Nouvelle à Lomé, la mise à disposition de ces urnes a fait l’objet le vendredi 27 novembre 2010 à Lomé de la conclusion d’un accord entre la CEI de la République centrafricaine et la Commission électorale nationale indépendante du Togo.

Le président de la CEI, Joseph Binguimalé, qui séjourne en ce moment à Lomé, a souligné que le Togo est toujours prêt à accompagner son pays dans un élan de confraternité. Selon lui, comme la CEI centrafricaine est confrontée à un besoin d’urnes et n’a pas les moyens de les acquérir, le Togo s’est proposé de les mettre à notre disposition.

"Pour l’instant, le processus avance doucement", a déclaré à la presse le président de la CEI, au sortir d’une audience chez le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé à qui il transmettait un message du président centrafricain François Bozizé.

 

NDLR : Bozizé et Binguimalé ont-ils un peu conscience qu’ils sont ridicules et font honte au pays avec leur mendicité internationale ? Depuis près d’un an, l’incapacité coupable dont ils font montre par leur nullité à organiser des élections crédibles avec un corps électoral d’à peine 1,5 million est un record absolu de médiocrité. Plusieurs pays notamment en Afrique de l’Ouest semblables à la RCA ont pu organiser des élections sans que leur président de CEI se soit tristement offert en spectacle comme le fait Binguimalé.

En nommant le 20 novembre dernier comme ministre d’Etat chargé de l’Administration du territoire l’ambassadeur de Centrafrique en France et surtout le président de la commission électorale de 2005 qui avait permis son élection, Jean Willibyro Sacko, tout le monde aura compris que c’est un aveu d’échec personnel de la part de Bozizé et qu’il venait de désigner le véritable nouveau patron de la commission électorale, incapable qu’il est de destituer la calamité Joseph Binguimalé dont il ne sait plus comment se débarrasser quand bien même celui-ci est décrié et récusé par quasiment tout le monde en raison de son incompétence, sa « gloutonnerie » pour reprendre le propre terme de Bozizé à son sujet, et sa gestion opaque de la CEI.

Sitôt nommé, Willibyro Sacko est déjà sur place à Bangui pour prendre fonction et participer aux  festivités du cinquantenaire de la RCA du 1er décembre. C’est donc lui qui doit organiser les élections selon Bozizé donc imposer ses décisions au vrai faux pasteur Binguimalé. Telles que les choses sont parties, on ne voit donc pas quel miracle pourrait réaliser Willibyro Sacko pour que les élections se tiennent le 23 janvier 2011.On le voit, Bozizé est honteusement obligé de corriger lui-même ses propres turpitudes responsables de la non tenue jusqu'ici des élections.  

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique