Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 16:08

 

 

 

 

Boziz--31-d-c-07.jpg

 

Touadéra Faustin

 

Fidèle Gouandjika

 

 

Toute la RCA à l’écoute de la table ronde de Bruxelles

Radio Ndéké Luka Jeudi, 16 Juin 2011 13:10

Les travaux de la table ronde sur la République Centrafricaine ont démarré ce 16 juin 2011 à Bruxelles en Belgique. Ces travaux qui vont durer deux jours, se déroulent en présence d’une forte délégation conduite par le Président de François Bozizé, accompagnés du Premier ministre Faustin Archange Touadéra et plusieurs autres personnalités de haut niveau. Il s’agit de la rencontre entre les autorités centrafricaines et les partenaires au développement.

Il s’agit entre autres de poursuivre avec la communauté des bailleurs de fonds, le dialogue déjà engagé lors de la session spéciale sur la République Centrafricaine en septembre 2010, sur les voies et moyens de consolider la paix et jeter les bases d’un développement durable, élargir la communauté des partenaires au développement qui interviennent en Centrafrique, en incluant les donateurs traditionnels et non traditionnels, mobiliser auprès des bailleurs de fonds les ressources supplémentaires nécessaires au financement des actions prioritaires du DSRP (document stratégique pour la réduction de la pauvreté) de la seconde génération, notamment dans les domaines du développement  rural, de la croissance accélérée, les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD 2011-2015), et du genre.

Le DSRP nouvelle génération est orienté vers la stratégie sectorielle Egalité de Genre et Réduction de la Pauvreté et les programmes proposés dans le cadre de ladite stratégie, dégageront des perspectives étendues, en vue des solutions adéquates au relèvement du pouvoir économique des Femmes.

Concernant le programme DDR (désarmement, démobilisation et réinsertion) des ex-rebelles, les partenaires seront appelés à soutenir le gouvernement dans les activités à court terme telles que le cantonnement, le désarmement et la démobilisation des ex-rebelles, ainsi que leur réintégration à long terme.

Rappelons que le DSRP II intervient quelques années après la première table ronde consacrée au DSRP I, qui s’était déroulée le 26 octobre 2007 à Bruxelles en Belgique.

La première table ronde avait rassemblé les représentants de 17 pays, 25 organisations internationales et d’institutions financières et deux ONG internationales qui ont participé en qualité d’observateurs.

Le Gouvernement Centrafricain a mis en place un plan de développement économique du pays contenu dans son Document de stratégie de Réduction de la Pauvreté (DSRP) ayant déjà fait l’objet d’engagements fermes des Partenaires Techniques et Financiers (PTF) de la RCA  à la Table Ronde de Bruxelles du 26 octobre 2007. Lors de cette table ronde, la Centrafrique avait reçu 300 milliards de francs CFA des mains des bailleurs.

 

NDLR : Contrairement à ce que laisse entendre ce papier, les Centrafricains ont été déjà informés que les plus hauts responsables de l'Union Européenne avait écrit aux autorités de Bangui que cette table ronde de Bruxelles était inopportune et inutile. Par conséquent, ils n'attendent rien de cette réunion qui a dû servir encore de prétexte à Bozizé, son PM Touadéra, et certains de leurs ministres comme Sylvain Maliko, Fidèle Ngouandjika, Mme Dorothée Malénzapa et autre Marguérite Pétrokoni et Marylin Rosalem Mouliom, de vider une fois de plus les caisses du trésor national pour aller vadrouiller à Paris et à Bruxelles pendant que les populations de la capitale sont descendues dans la rue pour exiger d'avoir de l'eau potable pour boire et du courant électrique.  

 

 

L'ONU salue la tenue d'une table ronde sur la République centrafricaine à Bruxelles


NEW YORK 16/06/2011 (Xinhuanet) - Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a salué mercredi la tenue d'une table ronde des partenaires de la République centrafricaine les 16 et 17 juin 2011 à Bruxelles et félicite la Commission de consolidation de la paix, la Banque mondiale, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et la Banque africaine de développement pour leur appui au gouvernement centrafricain dans l'organisation de cet événement important.

"Le secrétaire général appelle les partenaires à continuer de soutenir la République centrafricaine dans la mise en oeuvre de sa Stratégie de réduction de la pauvreté exhaustive visant à relever les défis de la consolidation de la paix et du développement socio- économique", a dit son porte-parole dans une déclaration.

"Le secrétaire général appelle également le gouvernement centrafricain à continuer de bâtir un partenariat fort, durable et significatif avec la communauté internationale. Il réaffirme le soutien des Nations Unies alors que le pays est engagé dans des réformes dans les domaines de la sécurité et de la gouvernance visant à améliorer la qualité de vie du peuple centrafricain", a-t- il ajouté.

© Copyright Xinhuanet

 

NDLR : Les Nations Unies ne peuvent pas dire autre chose puisse que c'est l'ambassadeur belge accrédité à New York qui est à l'origine de cette table ronde de Bruxelles qui pour l'UE est très prématurée et inopportune puisqu'elle considère que Bozizé a volé les dernières élections et ni son actuel gouvernement, ni la chambre parlementaire ne sont légitimes et crédibles. Faut-il rappeler que l'UE a boycotté l'investitur de Bozizé le 15 mars dernier. Faut-il rappeler qu'un rapport d'experts électoraux commandité et financé par l'UE a conclu à des élections centrafricaines "sujettes à caution". Dès lors, toutes ces gesticulations de Bangui avec la complicité fâcheuse de l'ambassadeur Jan Grauls ne sont que brassage d'air. En attendant, sur le terrain, la situation se dégrade de plus en plus et les Centrafricains de plus en plus à bout, n'hésitent plus à descendre dans la rue pour exprimer leur mécontentement et leur frustration. Il n'y a que ça de vrai.  

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation