Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 00:40

 

 

 

 

 

3 femmes torturées par des éleveurs transhumants à Bozoum


eleveurs-foulani-30-oct-2011.jpg

 

 

Radio Ndéké Luka Mardi, 06 Novembre 2012 13:27


Les éleveurs transhumants de la région de l’Ouham Péndé (nord) ont passé à tabac trois femmes âgées de plus de 50 ans. L’acte s’est produit samedi dernier dans un village situé à environ 45 kilomètres de la ville de Bozoum (nord). Les causes de cette agression ne sont encore pas connues des autorités de la région.


Les trois agricultrices âgées d’environs 65 ans ont été attachés avec des cordes et violentées par un groupe d’éleveurs transhumants dans la sous-préfecture de Bozoum, rapporte le correspondant de Radio Ndeke Luka.


Du retour des champs, le samedi dernier, le trio de ces cultivatrices a été pris au piège de leurs ravisseurs près du village Taley situé à moins de 50 kilomètres de Bozoum, ajoute le correspondant. Les 3 victimes ont été grièvement blessées à l’issue des tortures que leurs ont infligées ces éleveurs.


Informé de la situation au village Taley, le procureur de la République près le Tribunal de Grande instance de Bozoum, Gabriel Kette a effectué une descente sur les lieux et a constaté les faits. Il a par la même occasion instruit les éléments de la gendarmerie et ceux de la Brigade des recherches et d’investigations de la ville d’interpeller le chef de ces éleveurs afin de mettre la main sur les responsables de ce forfait.


Notre correspondant précise également que c’est le procureur e la République lui-même qui a ramené les trois femmes à l’Hôpital de Bozoum.


Par ailleurs, un homme a été également mis à mort le même jour par un autre groupe d’éleveurs transhumants dans cette région. Ces situations installent un climat d’inquiétude au sein de la population de la région, limitant ainsi leurs activités et déplacements.

 


 

Vers une douane moderne en RCA


Radio Ndéké Luka Mardi, 06 Novembre 2012 13:42


 « Faire de la douane centrafricaine une des institutions forte et moderne répondant aux normes internationales ». C’est dans cette optique que s’inscrit en République Centrafricaine la mission du Secrétaire Général de l’Organisation Mondiale des Douanes Kunio Mikuriya. Le diplomate est arrivé dans l’après-midi du 5 novembre 2012 à Bangui.


Il s’agit d’une première visite d’un haut responsable de cette organisation dans un pays de l’Afrique Centrale et particulièrement en Centrafrique où est logé le Siège de la communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC).


Selon Kunio Mikuriya interrogé par Radio Ndeke Luka, « la douane doit constituer la base du secteur commercial. Une manière de bien remplir l’assiette financière du pays. A cet effet elle doit être modernisée ».


Pour Albert Besse, ministre centrafricain des Finances et du Budget, « l’heure est à la réforme de la douane de son pays. Et, le Japon a toujours été un des principaux bailleurs qui appuient fortement ce secteur économique. A titre d’exemple, c’est depuis 2005, que ce pays ami contribue à la politique de réforme de la douane. Un document stratégique en la matière sera bientôt adopté ». 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dépêches