Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 02:04

 

 

Sylvain-Ndoutingai

 

Centrafrique : François Bozizé compte poursuivre la reconstruction nationale

 

Bangui, mercredi 12 janvier 2011 - (Xinhua) - Le président sortant de la République centrafricaine François Bozizé a décidé de solliciter un second quinquennat pour "garantir l’unité et la concorde nationale retrouvées après plusieurs années de crises politiques, continuer l’œuvre de reconstruction nationale et consolider l’Etat de droits", selon une déclaration publiée lundi par le directeur national de sa campagne, Sylvain Ndoutingaï.

Selon la déclaration, le programme de société de François Bozizé se fonde sur la revalorisation du travail, la relance du développement et de la croissance économique, le désenclavement du pays, le développement du secteur commercial, le développement de l’agriculture et de l’élevage.

François Bozizé se propose également de poursuite de l’assainissement des finances publiques, l’octroi de crédits pour encourager à l’implantation des institutions bancaires dans les provinces.

Le programme de société du candidat du parti travailliste Kwa Na Kwa (le travail rien que le travail, KNK) se propose aussi, s’il était réélu, de renforcer la démocratie et l’autorité de l’Etat et d’instituer une administration publique efficace en Centrafrique.

Dans le secteur des mines, le président sortant s’engage à poursuivre la politique de développement des secteurs minier, énergétique et hydraulique, orienter et promouvoir le développement des infrastructures énergétiques nationales et augmenter le taux d’accès des Centrafricains à l’eau potable.

"C’est ce programme que le président François Bozizé va exécuter pour la relance de l’économie nationale, mieux gérer les affaires publiques, construire de nouvelles performances dans l’économie mondiale, atteindre une croissance économique de qualité, combattre la pauvreté et les facteurs qui l’engendrent, lutter contre le chômage, libérer l’imagination et la créativité centrafricaines", a déclaré Sylvain Ndoutingaï.

Par ailleurs, le candidat du KNK promet de réformer la communication et les télécommunications, promouvoir la culture nationale et les industries culturelles, la protection des droits de la femme et le concept genre.

Dans le domaine social, le candidat Bozizé envisage, s’il arrivait à se faire réélire, d’entamer une politique de logement et d’un cadre de vie décent, la réforme de la politique de retraite des agents de l’Etat, la réforme de la politique des transports et des travaux publics, ainsi que la reconstruction de l’image de la jeunesse "longtemps meurtrie et manipulée".

La santé et les sports ne sont pas en reste, le candidat Bozizé compte "réactiver" la politique de santé et d’hygiène publique, la promotion et la redynamisation des sports, la lutte contre la dégradation de l’environnement, sans oublier le tourisme et la réforme du secteur de la sécurité (RSS).

 

NDLR : Pour poursuivre la reconstruction nationale, il faut au moins l'avoir débutée. Bozizé s’est complètement plombé en choisissant comme Directeur de campagne son argentier et son corrompu et mafieux ministre des mines, Sylvain Ndoutingaï mais avait –t-il le choix ? A présent et contrairement à ce que ce dernier prétend, c’est lui et Bozizé qui manipulent la jeunesse centrafricaine pour tenter de la rendre docile et insensible aux conséquences de leur mal gouvernance. Que pourront-ils faire d’autre qu’ils n’aient pu faire depuis lors. Les propos que tient actuellement Ndoutingaï dans cette campagne ne sont que balivernes et grotesque démagogie. Les Centrafricains ne se laisseront pas avoir avec ces promesses fallacieuses.    

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique