Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 00:30

 

 

 

Baba-Ladde1.jpg

www.makaila.over-blog.com  Dimanche 15 janvier 2012

Les Forces du Front Populaire du Redressement (FPR) renforcés par plusieurs groupes rebelles venus de l'est du Tchad, disposent désormais une  puissante  force de frappe militaire extrêmement dangereuse contre l'armée tchadienne.

Selon des sources proches du mouvement, les moyens humains et militaires sont disponibles pour que la rébellion tchadienne du Général Baba Laddé  réponde à tout assaut des forces gouvernementales d'où qu'elles viennent.

Idriss Deby risque une surprise !

Source : rédaction du blog de makaila

 

NDLR : Voici une opération de communication visant à tenter de contrecarrer les incessantes rumeurs faisant état de l’intention prêtée au président tchadien Idriss Déby de donner bientôt l’assaut sur la base de Baba Laddé aux environs de Kaga-Bandoro sur le territoire centrafricain. Les cas Joseph Kony de la LRA et Baba Laddé du FPR ont beaucoup été discutés au sommet des chefs d’Etat de la CEEAC qui s’est ouvert ce dimanche à N’Djaména.

 

Vers l’échec du Sommet de la CEEAC à Ndjaména : Paul Biya décline l’invitation d’Idriss Deby !

www.makaila.over-blog.com  Dimanche 15 janvier 2012

Le Sommet de la Communauté Economique des Etats d’Afrique Centrale (CEEAC), s’ouvre ce dimanche à Ndjaména au Tchad. Cet ensemble économique sous-régional est bloqué par un dysfonctionnement multidimensionnel ce qui caractérise les difficultés majeures de trouver des solutions à relever les défis qui lui s’imposent.

L’absence remarquée  à Ndjaména, de plusieurs chefs d’Etats membres de cette organisation à l’allure de secte, montre à juste titre l’incohérence qui oppose ces derniers.

Les autorités tchadiennes ont annoncé avec  tambour et trompette, l’arrivée à Ndjaména de Paul Biya, mais, fidèle à sa tradition et son arrogance, le dirigeant camerounais a tout simplement décliné  l’invitation officielle d’Idriss Deby.

En Afrique centrale,  Idriss Deby se distingue par son comportement d’agressivité transfrontalière, de barbarie et  de  violences.

Le sommet de la CEEAC qui se tient à Ndjaména souffre du choix des thèmes.

Comment peut-on réunir des chefs d’Etat pour évoquer le cas d’un chef rebelle tchadien qui se bat contre la dictature qui sévit dans son pays ?

Selon nos informations, le cas du Général Baba Laddé serait à l’ordre du jour ! Pourtant  à part le Front Populaire pour le Redressement (FPR), il y a d’autres groupuscules armés notamment centrafricains qui luttent contre le régime de François Bozizé sans que leurs noms ne soient cités. On est tenté de savoir pourquoi, vise-t-on seulement Baba Laddé et pas les autres ?

L’inquiétude d’Idriss Deby découle du fait que le FPR est devenu une menace réelle à son régime d’où l’urgence de mobiliser la sous-région pour attirer l’attention de la communauté internationale afin de venir au secours à son régime agonissant au Tchad.

Mais  aujourd’hui, son jeu est connu ce qui explique l’absence massive des chefs d’Etats  qui se sont limités à envoyer que des délégations à ce sommet.


Makaila Nguebla

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dossiers