Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 14:59

 

 

 

deputes-centros.jpg

 


Bangui 14/05/2012 (Agence Centrafrique Presse) - Les députés centrafricains ont adopté par 53 voix pour, 1 contre et 0 abstention le projet de loi portant création d’une Agence de Gestion Durable des Ressources Forestières (AGDRF), projet initié et défendu par le Ministre des Eaux, Forêts, Chasse et Pêche, Emmanuel Bizot, vendredi 11 mai 2012, à Bangui.

 L’Agence de Gestion Durable des Ressources Forestières sera une structure gouvernementale dont l’ambition est de prendre le relais du Projet d’Appui à la Réalisation des Plans d’Aménagement Forestiers, lancé en 1999 et longtemps accompagné par l’Agence Française de Développement (AFD).

Avec les PARPAF première phase et deuxième phase, presque tout le couvert forestier du sud-ouest de la République Centrafricaine est mis sous aménagement. L’exploitation forestière est réglementée, de façon à privilégier la régénérescence des forêts et à prendre en compte les intérêts socioéconomiques et culturels des populations vivant dans et autour des massifs forestiers mis sous exploitation, sous peine de pénalités.

Dans les faits, le PARPAF est arrivé à terme le 31 décembre 2011. Cependant, le Ministère des Eaux, Forêts, Chasse et Pêche entend pérenniser les acquis du projet, qui sont dominés par les compétences acquises par les cadres nationaux dans des domaines aussi variés comme par exemple le système national de traçabilité, l’appui technique en environnement dans les Permis d’Exploitation et d’Aménagement (PEA), l’appui technique socioéconomique dans les PEA, etc.

L’Agence de Gestion Durable des Ressources Forestières sera placée sous la tutelle du Ministère des Eaux, Forêts, Chasse et Pêche, avec le mandat de poursuivre la mise en œuvre des plans d’aménagements des concessions d’exploitations forestières en développant des outils du suivi des indicateurs.

De l’avis du Ministre des Eaux, Forêts, Chasse et Pêche, Emmanuel Bizot, l’agence sera en partie financée par les taxes forestières affectées au Compte d’Affectation Spécial et de Développement Forestier (CAS-DF).

 Dans le cadre du Programme de Développement de la Région du Sud-Ouest de la République Centrafricaine (PDRSO), Emmanuel Bizot a également annoncé que l’AFD, la GTZ et l’Union Européenne pourraient, une fois de plus, apporter leur appui à l’agence.



Alain-Patrick MAMADOU / ACAP

© Copyright Agence Centrafrique Presse

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation