Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 20:29

 

 

 

 

 

Réseau des journalistes pour les Droits de l’homme en République Centrafricaine (RJDH-RCA)

Rafaï : Une attaque de la LRA se solde par 2 morts, 2 blessés et 1 enlèvement

OUGANDA-LRA-ACHELLAM

 

Rafaï le 06 juin 2012 (RJDH)-Deux  personnes sont mortes,  deux autres ont été blessées et une autre a été enlevée au terme d’une attaque de l’Armée de résistance du Seigneur (LRA), le lundi 4 juin,  au  village Karmadar, à 115 kilomètres de Rafaï,  sur l’axe Djéma, a rapporté notre correspondant sur place.

Selon le témoignage d’un commerçant qui a assisté à l’attaque, les éléments de la LRA ont passé la nuit dans ce village. Ils ont été repoussés le lendemain par les forces de défense ougandaises (UPDF) qui font la patrouille dans cette localité. En partant, les rebelles ont enlevé un garçon du village.

Les deux personnes blessées ont été transférées à  Zémio par l’UPDF pour y recevoir des soins dans le camp des forces ougandaises.

 

Bangui : La rupture de produits de soins d’urgence s’aggrave

médicaments

 

Bangui, 6 juin 2012 (RJDH)-La rupture des produits de soins d’urgence s’aggrave de jour en jour dans les centres de santé de la capitale,  a expliqué le directeur de l’Unité de cession des médicaments (UCM),  au RJDH.

«L’UCM ne dispose pas pour le moment de fonds  pour faire fonctionner les dépôts et avoir des produits pour les alimenter », a indiqué le docteur Gilles-Stéphane-Landry Ngaya.

L’UCM lance un appel d’urgence  au gouvernement centrafricain pour que celui-ci puisse mettre à la disposition de l’unité de cession « un fonds  qui nous permettra de remédier aux ruptures qui s’aggravent à chaque jour », a insisté le docteur Ngaya.

Selon le directeur de l’UCM, une somme de  900 000 000 FCFA tenant lieu de dettes doit être payée par l’établissement pharmaceutique aux deux  banques créancières, ECO BANK et CBCA.

 

BIRAO : Les humanitaires se mobilisent pour venir en aide à la population de la vakaga

car map

 

Bangui, 6 juin 2012 (RJDH)- Hier, le RJDH publiait une information selon laquelle OCHA aurait mobilisé 500 tonnes de nourriture pour venir en aide à plus de 26 000 personnes de VAKAGA. La source de cette information, contrairement à ce que nous écrivions, n’est ni OCHA, ni  IMC, ni Triangle. Nous avons reçu cette information d’une source proche d’OCHA qui a requis l’anonymat.

OCHA discute avec les partenaires pour trouver une solution rapide aux problèmes qui affectent la population de VAKAGA menacée d’insécurité alimentaire.

Face à la situation actuelle dans la préfecture de VAKAGA, le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) se prépare pour sa part à apporter un soutien en terme de produits non alimentaires à 350 familles parmi les plus vulnérables, à réhabiliter six forages et à chlorer 15 puits à SIKIKEDI.

 

Mbaïki : Graves problèmes d’eau potable

Mbaïki- le 06 juin 2012 (RJDH) – La population des préfectures de Mambéré-Kadei  et de la Lobaye éprouve des difficultés à se procurer de l’eau potable, signalent les correspondants de Radio Zoukpouna et Radio Songo.

À Mbaïki,  qui compte cinq arrondissements, avec chacun plus de cinq quartiers, la plupart des points d’eau sont tombés en panne.  Les femmes parcourent environ huit kilomètres à la recherche d’eau pour les ménages. D’ordinaire, ces arrondissements disposent d’un point d’eau construit par l’ONG ICDI. Aussi, la Fondation Unraggiodiluce a-t-elle équipé ces points d’eau en matériel technique.

À Berberati, c’est la société de distribution d’eau  qui est en panne. Radio Zoukpana a rapporté qu’une femme habitant le 6e arrondissement qui allait chercher de l’eau a été pourchassée, le lundi 4 juin, vers 3 heures du matin,  par une personne  armée  non identifiée.

La société de distribution d’eau en Centrafrique ne fonctionne que deux jours sur sept à Berberati, a fait savoir la femme pourchassée, « Nous sommes obligés de nous rendre dans la brousse pour trouver de l’eau, ce qui  peut nous  créer des problème de santé et d’insécurité », a-t-elle déploré.

Rappelons que les femmes de la ville de  Berberati ont manifesté leur mécontentement, le 1er juin, en entreprenant une marche jusqu’à la préfecture de la Mambéré-Kadei pour protester contre le manque d’eau potable dans la région.

 

Obo : La force militaire conjointe s’entraîne aux techniques de combat

Obo 1

 

Bangui, 6 juin 2012 (RJDH)-Les militaires du Centre de fusion des opérations  combinées  (COFC), dont  plusieurs personnes interrogées à Obo semblent apprécier la présence, apprennent des techniques de combat dans leur traque de l’Armée de la résistance du seigneur (LRA).

L’information a été publiée le mardi 5 juin dans le bulletin ‘’COFC NOUVELLES’’.

Selon cette source, environ  40 militaires centrafricains et 10 militaires ougandais ont participé ensemble, la semaine dernière,  à un exercice d’entrainement dirigé par  les conseillers américains à Obo. Ces militaires ont bénéficié  de techniques et procédures sur la conduite d’une patrouille,  la réaction au contact et les procédures d’attaques en groupes.

Selon la même publication, l’exercice de quatre jours a eu lieu dans les arbustes  autour de la base américaine et sur la piste d’atterrissage. L’entrainement combiné a été conduit pour établir un modèle de procédures pour faciliter les opérations futures. Les conseillers américains aident les troupes centrafricaines et ougandaises à améliorer leurs méthodes pour  mieux assurer la continuité de leurs tactiques.

Entre-temps, une portion de la population d’Obo continue d’apprécier la présence des  militaires dans la ville. Des personnes interrogées par l’envoyé spécial du RJDH à Obo s’estiment rassurées parce que la présence de la force conjointe force les éléments de la LRA à ne plus venir à Obo.

« Mais nous souhaitons  que les militaires accentuent les patrouilles pour nous permettre de vaquer librement à nos activités et que les forces centrafricaines et ougandaises cherchent  à neutraliser Joseph Kony et ses éléments », a souhaité l’une des personnes interrogées.

 

Zacko : La maladie des bœufs tue 36 bêtes

Un total de 36 bœufs sont morts entre avril et juin 2012 des suites dela péripneumonie,  communément appelée Bomsoudé ou maladie des bœufs, dans la localité de Zacko (Nord-Est), a rapporté notre correspondant sur place. 

Kari Sébastien, chef de poste  vétérinaire de la localité de Zacko, avance une explication. « La péripneumonie est une maladie animale qui  fait des ravages. Depuis presque 20 ans, aucune campagne de vaccination pour protéger les bœufs contre ce type de maladies n’a été faite. L’éloignement de la localité   serait la cause de ce délaissement ».

Le chef de poste vétérinaire demande à la Fédération nationale des éleveurs centrafricains et à l’Agence nationale du développement de l’élevage de venir en aide aux éleveurs en mettant en place une pharmacie vétérinaire dans cette  localité.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dépêches