Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

6 novembre 2010 6 06 /11 /novembre /2010 02:47

 

 

180810logordc 

 

Emile-Gros-Raymond-Nakombo.jpg

 

 

BANGUI (AFP) - 05.11.2010 21:07 - Le Rassemblement démocratique centrafricain (RDC), parti du président André Kolingba (1981-1993) décédé en février, a investi vendredi Emile Gros Raymond Nakombo, économiste, comme son candidat pour la présidentielle de janvier 2011, a constaté un journaliste de l'AFP.

Le Rassemblement démocratique centrafricain (RDC), parti du président André Kolingba (1981-1993) décédé en février, a investi vendredi Emile Gros Raymond Nakombo, économiste, comme son candidat pour la présidentielle de janvier 2011, a constaté un journaliste de l'AFP.

Le Rassemblement démocratique centrafricain (RDC), parti du président André Kolingba (1981-1993) décédé en février, a investi vendredi Emile Gros Raymond Nakombo, économiste, comme son candidat pour la présidentielle de janvier 2011, a constaté un journaliste de l'AFP.

Unique candidat à briguer la candidature, cet économiste de 54 ans, a été désigné à l'unanimité des congressistes réunis à Bangui du 3 au 6 novembre. Il est un des six députés du parti, deuxième formation de l'opposition à l'Assemblée.

M. Nakombo est président de la Commission parlementaire chargée de la population, du genre, du développement, des droits de l'Homme, du droit international humanitaire et des pétitions.

Le RDC n'avait apporté son soutien à aucun candidat en lice pour la présidentielle de janvier 2011 mais deux de ses militants ayant appelé à soutenir la candidature du président François Bozizé ont été récemment exclus du mouvement.

Le RDC a quitté l'Union des forces vives de la nation (UFVN), la principale coalition de l'opposition en début d'année, toutefois il reste membre du Collectif des forces du changement qui regroupe l'opposition, les partis du centre et les politico-militaires (ex-rebelles).

Ancien parti unique de 1986 à 1991, le RDC est passé dans l'opposition après le départ d'André Kolingba du pouvoir en 1993 à la suite de la présidentielle remportée par Ange-Félix Patassé, également candidat.

Après deux reports et plusieurs tergiversations, le premier tour des élections a été fixé au 23 janvier, et l'éventuel second tour au 20 mars.

© 2010 AFP

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique