Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 13:58

 

 

drapeau françafricain

 

Paris, France (Pana) 11/02/2011 - La France souhaite que le souci d’apaisement et de dialogue qui a précédé la présidentielle continue de caractériser les relations entre les forces politiques pour régler le contentieux électoral en Centrafrique, a déclaré jeudi à Paris le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Bernard Valero. «La France a pris note des demandes d’annulation des scrutins de trois candidats à l’élection présidentielle du 23 janvier. Il revient maintenant à la Cour constitutionnelle de se prononcer en toute indépendance sur les recours déposés», a-t-il déclaré au cours d’un point de presse.

Dans une déclaration commune, l’ancien président centrafricain, Ange-Félix Patassé, l’ancien Premier ministre, Martin Ziguelé et le député Emile Gros-Raymond Nakombo, tous trois candidats à la dernière présidentielle, ont accusé la Commission électorale indépendante (CEI) d’avoir écarté du dépouillement les résultats de 1.262 bureaux de vote, soit 25 pour cent du corps électoral.

«La France rappelle que le calendrier adopté à l’été 2010 par la majorité et l’opposition avait fixé la date du 14 février pour la vérification des résultats», a rappelé M. Valero.

Les résultats provisoires publiés par la CEI donnent le président sortant, François Bozizé, vainqueur de la présidentielle dès le premier tour avec près de 66 pour cent des voix.

Estimant que les scrutins ont été entachés de fraudes, l’opposition ne reconnaît ni la réélection du président Bozizé, ni le résultat des législatives.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans AFRIQUE