Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

2 août 2010 1 02 /08 /août /2010 18:27

 

 

Carte-Centrafrique-Generale-

 

Ai- Bangui Rca-2 août 2010 -  L’Ecole Nationale de la Police, sise PK 10 Route de Damara, a servi de cadre ce jour au lancement des activités du stage en « déontologie et éthique professionnelle » à destination de 15 fonctionnaires de la police nationale Centrafricaine.

Cette session de formation, qui va durer  12 jours, est organisée par la Security Institutions Units  du Bureau Intégré des Nations Unies en Centrafrique (Binuca) en partenariat avec le Ministère de la sécurité nationale et de l’ordre public.

Le but de ce stage est de  rendre plus performantes les actions de la Police en vue d’améliorer ses relations avec la population qui passe par l’instauration  d’un climat de confiance.

Ce stage vise également, selon un encadreur,   à mettre fin aux  incompréhensions, aux  heurts et aux confrontations afin de mieux rentabiliser les actions des services de la police et de défense.

« Je voudrais vous exhorter à suivre avec beaucoup d’assiduité et beaucoup d’intérêt les enseignements. Ce  stage est  d’autant plus important qu’aujourd’hui, les hommes de loi sont sur la sellette » a déclaré Moussa Samogo du Binuca, ajoutant que  le moindre comportement des policiers est interprété et extrapolé et cela rejailli sur l’image de toute la corporation.

« Rien ne sert comme on dit chez-nous de quitter le tam-tam et aller battre son ventre ailleurs. Il ne s’agit pas de venir suivre le stage. Vous êtes des échantillons représentatifs de la Police Nationale, des formateurs relais. Posez toutes les questions possibles pour votre édification » a conclu M Samogo.

« Quant on parle de l’Etat de droit,  son corolaire est la police. Car, c’est elle qui veille sur les applications des lois et les règlements » a fait savoir le Commissaire divisionnaire, Célestin Loutomou, directeur de l’Ecole Nationale de la Police, joint au téléphone par l’Agence A.i

Pour lui, si la police connait son métier et qu’elle le fait dans le respect des règles de l’art, la population sera satisfaite.

«  C’est pourquoi,  nous avons parmi les participants les 8 commissaires d’arrondissement de Bangui. Ceux-ci vont organiser dans leur lieu de travail une séance de restitution en vue de la vulgarisation des connaissances acquises ici » a-t-il expliqué.

Selon les organisateurs, les 15 participants à cet atelier  seront encadrés par trois instructeurs formés  par le commissaire divisionnaire de classe exceptionnelle Abdoul Diouf.

Kabongo, Ai Bangui

 

NDLR : La police centrafricaine a beau faire, le hors la loi Bozizé n’a nullement confiance aux policiers centrafricains dont il ordonne semaine après semaine qu’ils soient chassés des différents services de l’Etat car il les soupçonne et accuse de refiler des informations à l’opposition

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation