Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 17:48

 

 

CEEAC

 

N'DJAMENA 16 janv 2012 (AFP)  Le 15e sommet de la communauté Économique des Etats de l'Afrique Centrale (CEEAC) s'est clos lundi avec un appel des chefs d'Etat membres à appliquer la convention de libre circulation des biens et des personnes.

Les chefs d'Etat ont appelé "les Etats membres à appliquer toutes les décisions et les règles relatives à la circulation des personnes", et à "créer systématiquement des couloirs d'entrée CEEAC dans les aéroports et postes frontaliers" fixant "au 1er juillet 2012 le démarrage de la mise en oeuvre de la zone de libre-échange de la CEEAC pour qu'elle soit effective en 2014".

Dans ce texte, ils apportent également leur soutien au renouvellement de Jean Ping à la présidence de la commission de l'Union Africaine (UA), poste qu'il occupe depuis février 2008 et dont il briguera fin janvier le renouvellement. M. Ping s'est rendu en Libye lundi.

Outre M. Ping, ancien ministre gabonais, Mme Nkosazana Dlamini-Zuma, ancien chef la diplomatie sud-africaine de 1999 à 2009 est candidate à ce poste avec le soutien de l'Afrique du Sud.

Dimanche, à l'ouverture du sommet le président tchadien Idriss Deby Itno avait appelé les quatre autres chefs d'Etat présents - Denis Sassou Nguesso (Congo), Teodoro Obiang Nguema (Guinée Equatoriale), François Bozizé (Centrafrique) et Pierre Nkurinziza (Burundi) - à "s'investir davantage pour que l'Afrique Centrale ne soit pas le dernier wagon de la locomotive de la mondialisation".

Le Tchadien Nassour Guelengdoukssia Wado, ancien Président de l'Assemblée nationale, a été désigné nouveau Secrétaire Général de la CEEAC, il remplace à ce poste le congolais Louis Sylvain Goma.

M. Deby a été reconduit à la tête de la CEEAC dont le prochain sommet se tiendra en 2013 à N'Djamena. Le budget général a été arrêté à plus de 52 milliards de FCFA (79 millions d'euros).

Créée en 1983, la CEEAC regroupe dix pays: l'Angola, le Burundi, le Cameroun, la Centrafrique, le Gabon, le Congo-Brazzaville, la République démocratique du Congo, la Guinée équatoriale, Sao Tomé et Principe et le Tchad.

Copyright © 2012 AFP. Tous droits réservés.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans AFRIQUE