Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

24 août 2015 1 24 /08 /août /2015 22:07

 

 

 

http://rjdh.org/  PAR JUDICAEL YONGO LE 24 AOÛT 2015

 

L’inscription sur la liste électorale se poursuit à l’intérieur du pays. Mais quelques difficultés ont été signalées à Kaga-Bandoro et à cela s’ajoute le mécontentement des agents recenseurs de la ville de Baboua qui réclament leurs per diem. Par contre à Nola, le bureau de l’ASPE de la ville  a communiqué ce lundi 24 août 2015 le résultat provisoire des opérations lancées dans la circonscription.

 

Les 159 agents recenseurs de la sous-préfecture de Baboua ont manifesté ce lundi 24 août,  après avoir terminé les opérations d’enrôlement des électeurs, expliquant que c’est  depuis trois jours qu’ils n’ont pas reçu leur argent.

 

« Nous avons travaillé depuis 20 jours dans des conditions difficiles et c’est avec nos propres moyens sans avoir du côté de l’ASPE de Baboua nos primes. Et nous allons confisquer les kits d’enregistrement pour que nos per diem soient versés par l’ASPE de Baboua», a expliqué un agent recenseur.

 

Brice Jefferson  Yadere, président de l’ASPE de Baboua accuse l’ANE à Bangui car ils sont abandonnés depuis leur prestation de serment. D’après lui, « l’ASPE de Baboua ne dispose pas de moyens nécessaires pour répondre aux préoccupations de ces agents même pour superviser les opérations dans toutes les communes de la sous-préfecture de Baboua ».

 

Par contre à cinq jours des opérations du recensement électoral dans la ville de Kaga-Bandoro, quelques difficultés ont été signalées. Ces difficultés sont liées à la mauvaise utilisation des appareils photo par les agents, la rupture des fiches d’enregistrement, le manque des moyens logistiques des superviseurs, le manque de frais de restauration des agents sur les terrains.

 

C’est ce qui a été relevé par le président de l’Autorité Sous-préfectorale des Elections de Kaga-Bandoro Noël Ngodi.« Ces difficultés et surtout la panne des appareils photo entravent souvent la bonne marche d’inscription de la population sur la liste électoral. Malgré que la population est venue massivement pour se faire inscrire sur la liste, il se pose à tout moment des difficultés », a-t-il souligné.

 

Au bureau de l’Autorité Sous-préfectorale des Elections de Nola, le président de cette institution Jean-Pierre Kondho  a donné les résultats provisoires des travaux d’enrôlement des électeurs pour les trois communes de Nola du 23 juillet au 09 aout 2015 dernier.

 

Il s’agit de la commune de Nola où  24.749 électeurs se sont inscrits sur la liste, à Salo 4.741 électeurs et à Bilolo 5.231 électeurs se sont fait  enregistrés. Ces chiffres donnent un résultat provisoire de 34.721 électeurs de la circonscription de Nola  sans compter les centres de Mekaran,  Bandoka, Gonde où les résultats ne sont pas encore connus, a indiqué le président de l’ASPE de Nola Jean-Pierre Kondho.

 

Des difficultés enregistrées dans les opérations de recensement à l’intérieur du pays

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com