Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

8 février 2015 7 08 /02 /février /2015 12:03

 

 


 

Bangui, 07 février 2015 (RJDH) - Le président du Mouvement Démocratique pour la Renaissance et l’Evolution de Centrafrique (MDREC), Joseph Bendouga a déclaré ce matin au centre Mgr Cucherousset, qu’il sera candidat à l’élection présidentielle et législative de 2015. Ce dernier a noté que c’est dans la circonscription de Bimbo 4 qui se présentera aux législatives.

 

Joseph Bendouga a fondé sa candidature sur son expérience politique et le projet qu’il dit porter pour la République Centrafricain. «Je suis le premier et seul homme politique à créer un parti politique d’opposition au moment du parti unique. A l’époque tout le monde était dans le RDC du feu André Kolingba et moi, j’ai décidé de braver l’interdit au nom du peuple centrafricain. Aussi je porte un projet basé sur quinze points dont la sécurité, la relance économique à  travers l’agriculture et l’élevage, la reconstruction d’un vrai Etat de droit où la justice jouera son rôle » a justifié le président du MDREC.   

 

Joseph Bendouga pense qu’il est temps pour lui d’apporter sa contribution à la refondation de la RCA. « C’est pour créer un vrai Etat que je me suis positionné afin de permettre à la population centrafricaine de connaitre un avenir meilleur ».

 

Le président du MDREC a promis faire un seul mandat s’il était élu. « Je vais aller au pouvoir pour un seul mandat qui sera consacré à pousser les Centrafricains à la lumière, à la prise de conscience effective afin de barrer la route à tous les aventuriers tant de l’intérieur que de l’extérieur ».

 

Joseph Bendouga note qu’il n’est bloqué par aucune disposition légale « je me présente sans aucun blocage légal. Je ne suis pas lié par la charte constitutionnelle parce que depuis le 23 janvier 2014, je ne suis plus concerné par la transition et donc libre de poser ma candidature, c’est ce que je viens de faire »  a-t-il souligné.

 

Président du MDREC  Joseph Bendouga a été ministre dans le gouvernement dirigé par Tiangaye. Il pourrait être concerné par l’article 106 de la charte si tous les gestionnaires de la transition devraient être frappés. Notons que l’article 123 de la nouvelle constitution en discussion interdit aux ministres, premiers ministres et aux chefs de l’Etat de toutes les transition depuis après les accords de Libreville de se présenter aux élections législatives et présidentielles./

 

Sylvestre Sokambi

RCA élections : Joseph Bendouga déclare sa double candidature aux élections de 2015

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com