Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 22:42

 

 

 

Par RFI 23-02-2015 à 21:17

 

Au Kenya, les deux anciens présidents centrafricains Michel Djotodia et François Bozizé doivent signer solennellement dans les prochains jours, à Nairobi, un document par lequel ils se rangent au processus de transition centrafricain. Une signature qui mettrait un terme à trois mois de négociations parallèles et controversées lancées par la médiation congolaise. Le premier accord, signé le 22 janvier, avait été rejeté par l'ensemble des partenaires internationaux de la Centrafrique. Néanmoins, le médiateur congolais Denis Sassou-Nguesso aura peut-être trouvé un moyen de sortir honorablement de ces pourparlers controversés. 

 

C'est une « déclaration d'engagement » à laquelle les trois négociateurs anti-balaka et les trois de l'ex-Seleka ont souscrit et que les deux anciens présidents signeront formellement mercredi ou jeudi. Dans le texte, en cinq articles, ils promettent d'adhérer à l'accord de cessation des hostilités de Brazzaville signé en juillet 2014. François Bozizé et Michel Djotodia appellent aussi leurs partisans et sympathisants à soutenir le processus de sortie de crise. Ils se disent également disponibles pour participer à la préparation du Forum de Bangui et à la préparation des futures élections.

 

Enfin, ils demandent à la Mission des Nations unies en Centrafrique, la Minusca, et aux autorités de transition de garantir la sécurité des négociateurs des pourparlers de Nairobi pour qu'ils puissent participer au Forum de Bangui, prévu en mars. Selon une source proche des négociations kényanes, les deux anciens chefs de l'Etat centrafricains n'auraient toutefois pas l'intention de se rendre en personne à ce Forum.

 

Les pourparlers de Nairobi, amorcés en décembre en toute discrétion, avaient abouti à un accord controversé le 22 janvier dernier. L’accord a immédiatement été rejeté en bloc par la classe politique centrafricaine ainsi que par les partenaires internationaux de Bangui. Ils refusent, en effet, toute sortie des rails posés à Brazzaville en juillet.

 

Avec cette signature et une photo des deux ex-présidents entourés d'une poignée de chefs d'Etat de la région, la médiation congolaise et le facilitateur kényan pourraient avoir trouvé une porte de sortie honorable.

RCA: Bozizé et Djotodia bientôt dans le rang?
RCA: Bozizé et Djotodia bientôt dans le rang?
RCA: Bozizé et Djotodia bientôt dans le rang?

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com