Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

7 mars 2014 5 07 /03 /mars /2014 01:54

 

 

 

 

 

(Agence Ecofin) jeudi, 06 mars 2014 14:50- La ministre de la Justice de Centrafrique Isabelle Gaudeuille a lancé, le 6 mars à Genève, un appel à un « plan Marshall » pour sauver ce pays déchiré par des violences interconfessionnelles. «La mobilisation de la communauté internationale est plus que jamais urgente pour la restauration de l'Etat et procurer le minimum vital. Il faut une approche globale, mieux un « plan Marshal » pour sauver le pays et éviter que la gangrène ne se propage dans la région», a-t-elle déclaré devant le Conseil des droits de l'Homme.  

 

«La République centrafricaine vit l'un des moments les plus difficiles de son histoire, à la limite du chaos, imposé par les mouvements armés», a déclaré la représentante du gouvernement de transition de Bangui, évoquant «un drame humanitaire qui dépasse l'entendement».

 

Estimant que la mobilisation des organisations humanitaires est «insuffisante », Mme Gaudeuille a appelé la communauté internationale à «agir d’urgence pour rétablir les services de l'administration, des hôpitaux, rouvrir les écoles, renforcer la police et l'armée».

 

La Centrafrique a basculé depuis un an dans le chaos, dans le sillage du renversement en mars 2013 du régime de François Bozizé par la coalition rebelle à dominante musulmane de la Séléka. Les exactions  perpétrées durant des mois par les combattants  de la Séléka contre la population majoritairement chrétienne, ont abouti à la formation de milices d'autodéfense anti-balaka, déclenchant un cycle infernal de violences interconfessionnelles.

Centrafrique : le gouvernement appelle à un « plan Marshall » pour mettre fin au chaos

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com