Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 21:26

 

 

 

 

 

Bangui Centrafrique 2014-03-06 18:01:29 (APA) - En prélude au 8 mars, la journée internationale de la femme, les Femmes de Centrafrique, de toutes les couches sociales ont à travers une manifestation dénommée « appel des femmes pour l’arrêt de la violence et du retour de la paix» organisée ce jeudi, interpellé les deux parties belligérantes, c’est-à-dire les milices anti-balaka et les éléments Séléka, en Centrafrique de cesser toutes les hostilités en vue du retour de la cohésion sociale.

 

Cette manifestation s'est déroulée au Parc du Cinquantenaire à Bangui, en présence de la Ministre d'état chargé du développement rural Marie Noelle Koyara, représentante personnelle de la chef d'état de transition Catherine Samba-Panza et de plusieurs invités de marque. 

 

A travers cette manifestation, les femmes de Centrafrique ne veulent plus entendre parler des enlèvements, des meurtres, des maisons détruites ou incendiées.

 

« Nous disons non aux violences, non à l'impunité et oui à la justice oui à la réconciliation nationale » a dit Marie Pathy et d'ajouter : « Nous vos mères, vos filles, vos sœurs et vos épouses, nous croyons fermement qu'à l'issue de cet appel chacun de nous prendra conscience et reviendra à la raison pour la reconstruction de la République Centrafricaine ».

 

Dans cet appel, les femmes de Centrafrique n'ont pas manqué de remercié le secrétaire général des nations unies, M Ban Ki-moon pour son appel pathétique délivré dans la langue nationale, le sango, à la population centrafricaine. 

 

« Le meilleur peut sortir du pire. Les femmes se sont retrouvées dans un mouvement de communion très émouvant où les chrétiennes ont embrassé les musulmanes. Elles ont entonné l'hymne national ensemble. N'y a pas meilleur message que ceci » s'est félicité M Bayar Mariana Gamatie, une fonctionnaire des nations unies qui a accompagné ces femmes dans leur manifestation.

 

A l'en croire, les femmes centrafricaines sont capables de tirer tout le pays pour que la vie reprenne. 

 

Pour Marie Solange Ndakala, l'une des participantes, la manifestation de ce jeudi organisée par la mairie de Bangui en partenariat avec le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) marque le lancement de l'implication des femmes dans le règlement des conflits et de la médiation. 

 

« Je suis convaincue que l'engagement de la centrafricaine aujourd'hui va régler les problèmes que nous avons vécu ces derniers temps » a-t-elle lancé. 


« C'est aussi pour interpeller la conscience de chaque centrafricain pour faire la paix » a encore lancé une participante dans la foule.

 

http://www.apanews.net/news/fr/article.php?id=509876#sthash.qFjH70EF.dpuf

 

 

 

(Marie Noelle Koyara)

Les Femmes de Centrafrique préoccupées par le retour de la Paix

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com