Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 23:31

 

 

 

 

 

 

 

Aux Centrafricains

 

yé tiguigui-wapou ayéké yé

 

so Mo sala ni

 

accusons Idriss Déby,

 

harceleur d’histoires cruelles

 

Adam Nourredine, Jotojia,

 

la Seleka de crime de guerre

 

de crime contre l’Humanité

 

de tentative de génocide

 

en République Centrafricaine

 

 

                               1

Ceci n’est pas un coup d’état

ordinaire contre le Centrafrique

ceci est un crime de guerre

ceci est un crime contre toute

l’Humanité en Centrafrique

                               2

C’est l’heure des mois des champs

c’est l’heure des mois des pêcheurs

c’est l’heure des mois des artisans

c’est l’heure des mois de paix

des marchandes de fruits

c’est l’heure de la nourriture

le Centrafrique a moins mal aux reins

de l’Existence des fils des champs

                               3

L’Armée de la résistance du Seigneur

nous a barré les chemins des

champs dans l’est du Centrafrique

 

 

                               4

De même après tant d’années

de guerre contre le Soudan

c’est votre travail la guerre

au Mali c’est votre heure

en ce mois de décembre

Idriss Déby vous portez la

guerre en Centrafrique contre

tous les paysans qui s’en

vont dans leurs champs

                               5

Vous vous nommez Joseph Kony

chef de l’Armée de la Résistance

du Seigneur tyran de l’est du

Centrafrique

en décembre déjà Mahamat

Mahamat dépèce l’est du

Centrafrique en émirats

 

désunis

le 24 mars 2013 vous attaquez

Bangui avec des suppléments

de véhicules avec des suppléments

de guerre avec des suppléments

d’enfants

d’où viennent-ils ces suppléments

d’armes de guerre dans les mains

de ces suppléments d’enfants

du Tchad ?

votre travail la guerre, ne les

cultive pas ces enfants l’école

aussi voyant ces enfants

combattants verser leur sang

les soldats sud-africains

versent leur sang avec des

suppléments de larmes

aussi de Njamena à Bangui

 

 

le pouvoir est au bout des fusils

des enfants sans parents

d’où naissent-ils ?

de la guerre du Darfur ?

de la guerre du Mali ?

                               6

Vous vous nommez Joseph Kony

guerrier de la résistance du Seigneur

vous vous nommez Idriss Déby

grand guerrier contre le Soudan

contre les Islamistes au Mali

vous êtes des islamistes à Gao

la France vous laisse faire

en Centrafrique vous vous nommez

le gouvernement de :

Daffane, d’Adam Nourredine

commerçant au Tchad, ancien garde

de corps d’un prince saoudien

soi-disant ministre

de l’intérieur de Centrafrique

 

                               7

Un chef islamiste n’obéit pas

à un chef islamiste c’est

l’heure de leur stratégie

la tragédie du Pays Centrafrique

la République Centrafricaine

les islamistes rebelles sont

le gouvernement des Bantous

                               8

Ce n’est pas un coup d’état

ordinaire contre la Côte d’Ivoire

les islamistes rebelles seront

le gouvernement de l’Afrique Centrale

les présidents Bantou sont assis

la marchandise pourrie entre leurs

jambes de tortues en fuite

les forces du Peuple Bantou fuit

la défense de son territoire

noire tragédie

 

 

                               9

Ceci est une stratégie de Déby

ses mercenaires islamistes

ce 24 mars prennent le pouvoir

à Bangui en Centrafrique capitale

en terre de la Race Bantou

les colonels se nomment Ali

commandants aux enfants-soldats

comme Joseph Kony ! les

troupes américaines, la CPI

vous recherchent criminels

vous préméditez contre la Race

Bantoue dite inférieure vous

occupez les postes de l’intérieur

et de la Sécurité du Centrafrique

en ligne directe de Njamena

                               10

Vous avez arraché voici Bozizé

 

 

voici Patassé renversé

les présidents de Centrafrique

sont vos bilboquets

ces terres centrafricaines sacrées

arrachées à Bozizé

Deby président de la RCA

de la Race Bantoue méprisée

l’amuse-gueule avec le

sang noir pourléché

en décembre 2012 il existe

une préméditation hitlérienne

noire il existe une stratégie

hitlerienne noire du travail

la guerre au Soudan à Gao

aussitôt voici l’occupation

militaire de la République

Centrafricaine, Ton président

c’est Déby c’est le chef

 

 

 

 

 

de l’Afrique Centrale Bantou

le Conquérant à la pointe dans

des islamistes esclavagistes

                               11

La France matérialiste se contente

des contrats des matières premières

le guerrier la guerre dans le sang

s’allier à la France au Mali

c’est une stratégie islamiste

en décembre 2012 ils font

main basse sur tout le

Centrafrique pacifique tirant

sur les hommes comme sur les animaux

tuant, détruisant ils ont

des plans précis les recoins

du Centrafrique n’ont aucun

secret pour les Séleka

l’organisation islamiste

 

 

                               12

Ils ne parlent pas Sangho ils

ne parlent pas Français ils

parlent injures interjections

uniformes tous terrains mitrailleuses

ils occupent tous les recoins

de la République Centrafricaine

tous les criminels de guerre

se ressemblent comme les blancs

hitlériens les noirs soudanais

les noirs tchadiens islamistes

vous êtes assurés de botter

le derrière des Centrafricains par terre

vous avez pris leurs riches terres

avec vos uniformes Séleka

avec les enfants-soldats

de l’Armée de la résistance

du Seigneur toute loi

 

 

est par terre le Centrafrique

est livré il ne doit plus

bouger empêché !

                               13

Pour Njotodia le Centrafricain

ceci est un coup d’état

pour Déby ceci est un crime

de guerre de grand guerrier

de l’Afrique Centrale pour les

chefs étrangers

pour Adam Nourredine

Tchadien avec enfants au Tchad

pour Daffane, ces mercenaires

se proclament généraux, colonels

capitaines Mahamat Mahamat

des agressions, l’Emirat

Centrafrique est à vendre

en retour à ceux qui nous

 

 

aiment en tant que leurs

gardes de corps noirs de la

classe supérieure des Noirs

islamisés ou tous soi-disant

christianisés en résistance

sur la voie du Seigneur

on n’a jamais vu Séléka ou

Joseph Kony prier Dieu

qu’ils massacrent dans le

Noir

                               14

Le matérialisme lumière d’éclats

se retourne tue trente pour cent

la matière noire son frère

sa mère son père sa sœur

le guerrier Tchadien commandé

par l’Argent se retourne contre

à son tour la Terre sacrée

 

 

du Centrafrique voici quelques

années sa langue rose de

noir sanguinaire l’a déjà

goûté en amuse-gueule

en préméditation en organisation

d’agression de crime contre

l’Humanité

                               15

Enfants-soldats de Joseph Kony

enfants soldats du Séleka

vous chassez les fillettes Centrafricaines

pour vos capitaines

vous êtes les outils de vos

chefs, leurs enfants des viols

en décembre 2013 où donc

les accoucher dans la brosse

par terre sont les dispensaires

                               16

 

 

Vous volez la vie des nourrissons

vous volez deux mille enfants

séparés de leurs parents

paisibles citoyens vous défoncez

leurs portes vous vous

installez dans leurs maisons

vous volez leur patrimoine

vous planifiez qu’ils crèvent

tous ces Centrafricains

de maladie de faim

en détruisant les ONG de

santé, vous planifiez qu’ils

crèvent tous désespérés

en détruisant les églises

vous voulez qu’ils crèvent

isolés muets confondus humiliés

en détruisant leur téléphone

leurs radios communautaires

 

vous voulez qu’il ne reste rien

de trace d’une civilisation

de la République Centrafricains

de Boganda en détruisant

dispersant les écoles et les archives

aux vents de vos bottes

                               16

Appel aux États-Unis d’Amérique

aux Nations Unies déjà au combat

contre Joseph Kony à la frontière

est de la République Centrafricaine

appel aux Volontés ancrées

de lutte contre les crimes contre

l’Humanité en tant que culture

sauf la Chine matérialiste

profitant chaque fois d’une

faiblesse pour se répandre

Appel à tous les lutteurs

 

 

 

 

 

contre les crimes de guerre

contre la matière considérée noire

mère Centrafrique

à vos armes ! Déby en prison

Adam Nourredine en prison

Daffane en prison de la CPI

à La Haye

appelons à la Juste Justice

pour le Peuple Bantou paisible

pour la République Centrafricaine

du Peuple Bantou paisible

                               17

À Berbérati, ils ne parlent pas Sangho

ils t’intiment seulement un

ordre de leur officier incontrôlé

maintenant ils sont l’Administration

Centrafricaine sous leurs bottes

 

 

 

 

 

ils la regarder crever sans

bouger leur travail la guerre

tire sur les manifestants pacifiques

ils en tuent trois en blessent

cinq sans soins mortellement

                               18

Appel aux armes déjà proches

du Centrafrique contre Kony

appel aux Volontés anti

crimes contre la Guerre

appel aux Volontés anti

crimes contre l’Humanité

que le Centrafrique qu’ils figent

que ce cadavre bouge !

que le Centrafrique vive !

faites Centrafricains ! Liberté

                               19

La Haine la Haine froide

 

 

 

 

 

ces enfants-soldats nous

haïssent Nous les Bantous

qui donc leur a fait ingurgiter

cette Haine de serpent

vipère islamiste du nord

de la Côte d’Ivoire et du

Centrafrique maintenant

La Haine la Haine de ces

enfants de Joseph Kony

ils ne sont pas payés ils

ne sont pas nourris on leur

a promis cinq dollars par jour

promesses non tenues

Rabah de tous temps

Déby, Daffane, Adam

Nourredine, Abdoulaye

Miskine vous lâchez

vos chiens affamés

 

 

 

 

 

dans les talons des Centrafricains

éparpillés au Tchad au Soudan

au Kongo dans les mains

du HCR aux Réfugiés

vous avez prémidité de

vider nettoyer le Centrafrique

Terre des Bantous de la racaille dite

Inférieure les Bantous

                               20

Quarante mille Centrafricains

ont aussi fui la Mère Patrie

cinq millions de Centrafricains

muets réprobateurs en silence

n’ont pas aperçu la Proclamation

du Président du Coup d’État

de mars 2013 devant 300

islamistes criant hurlant

nous sommes les fiers Sélekas

 

 

à Bangui. Vive Déby que vive

notre tour de gouverner

les caffres Bantous fils

d’esclaves incapables de tout

(crachat par terre de Haine

et de mépris) que vive

l’Emirat en Centrafrique

soi-disant Pays des Bantous

                               21

Au Nigéria le nord islamiste

le bokoharam c’est nous les vrais

ils tuent donc les Bantous animistes

l’animisme c’est un peu le Christia-

nisme, disent-ils les rébellions

violents, détruisons leurs maisons

accaparons-nous de leurs terres

léchons leur pétrole, des puits

de leurs champs, ils n’ont pas de droit

ces chiens incroyants noirs!

 

 

 

 

 

Bilal l’esclave de Mahomet

était de la Race Noire tout

autant que l’intensité noire

des golfeurs riches de pétrole

tout autant que que le Rwanda

tout autant AlBachir

recherché par la CPI que

Déby en autant que l’esclave

Noir islamiste se voit en blanc

                               22

Depuis décembre 2012 ce Noir

qui voit blanc tire pan pan

dans l’œil de l’ange des églises

dans l’œil du fœtus de la radio

depuis décembre 2012 le fœtus

de ce que le blanc a bâti

c’est un débris tout ça pan !

depuis décembre 2012 pan

 

 

pan voici la bonne Voie

pour les fœtus faux noirs des

viols sans dispensaire

sans religion on accouche sous

terre

les racines la population

du Peuple Bantou se terre

sous les brousses les forêts

Déby, Adam Nourredine

les Noirs qui voient blanc

l’œil de leur maître Argent

là-bas cadavres mourants

fuyants Centrafrique hé hé !

pan ! pan ! notre travail

c’est la guerre puis l’autre

guerre puis l’autre guerre

nous héritons des traditions

de Rabah notre chef esclavagiste

noir

 

 

                               23

Pan ! tous les jours toutes les nuits

dans Bangui depuis décembre 2012

pan pan dans l’œil de l’Oubangui

nous sommes 300 à proclamer

le nouveau président nous

fier Séleka la petite famille

de Déby de Nourredine Adam

nous sommes ces enfants soldats

au bout des lourdes mitrailleuses

lance-rockets que tout débris

humains de pierres d’anges

s’enfoncent sous terre

qu’il en reste de la Race Bantou

maudite, esclave à zéro

que l’Esprit Ba Li l’Oubangui

ne coule plus qu’Il se fige

le Kongo infidèle caffre !

 

 

qu’elles se figent les pluies

depuis Décembre 2012

par ordre de la force du fer

Séleka la petite famille

des Tyrans nous avons

la plaie de la guerre puis

l’autre guerre dans le derrière

d’interjections ! Centrafrique Silence !

                               24

Centrafrique d’Obo à Bakoua

c’est l’heure des mois des champs

ce n’est pas l’heure des champs

depuis décembre 2012 les Séleka

c’est l’heure des mois des pêcheurs

ce n’est pas le mois des artisans

ce n’est pas le mois des marchandes

ce n’est pas le mois de la nourriture

de la récolte figée au garde

à vous

 

 

sous la terre de la brousse

Bantou ! ce Peuple de racines

est couché sous les bottes de

cuir de bœuf et des ânes

qui se cognent les crânes

seulement contre des rochers

génocide !

                               25

Centrafrique appelons donc aux

armes Bantou noires de tous

les gens qui ont mal aux reins

dans leurs champs aux armes

les pêcheurs dans la force du

Ba Li Fleuve Père des marchandes

des fruits des mois du travail

de la Terre Centrafrique

voici les mois pour commencer

à zéro sur le sol de la Terre

avec son travail noir

des trente pour cent la matière noire

 

 

kawaza d’Ibriss Déby du Tchad

Séleka de Nourredine Adam

du Tchad les enfants-soldats

enfin de michel Jotodia

ce prénom chrétien c’est un

malin président islamiste

autoproclamé ! pétroleurs

dollars nègres qui haïssent

les Noirs Bantou du Centrafrique

Michel proclame le Charia

                               26

Les archives sont enterrées

ces papiers dollars sont répandus

sur le sang versé enterré

piétiné par nous les fanatiques

le Génocide c’est bon pour Charia

islamiste colonialiste esclavagiste

 

 

les archives sont enterrées

piétinées sous les feux les vents

des bottes sans miroir

de quoi ? de ces animaux

noirs ? notre âme à nous

Adam Nourredine à nous

Jotodia dense la densité noire

notre islam est tout blanc

avec un sabre tranchant

notre christianisme résistance du Seigneur

                               27

Cette clarté votre frère soixante-dix

pour cent des forces n’égalent pas

la mère trente pour cent la

matière noire qui accouche

les actes de terreur, des pillages à

grande échelle, la destruction des

biens meubles immeubles

par la clarté de vos sabres

 

 

des Soleils nous accouchons

des viols d’ autant des tortures

d’autant d’exécutions sommaires

par nos enfants soldats enrôlés

nous accouchons sans cesse

matière noire en extension

d’insécurité généralisée de ces

déplacements sur cette terre

noire ici en Centrafrique bloquée

                               28

C’est l’heure des mois des soleils

des pluies des fruits mûres noires

de jouer dans les mains des champs

soixante-dix pour cent sinon

avec les totalités de la matière noire

                               29

Le sabre éclair de crime contre

l’Humanité, le crime de guerre

le génocide sous les terres des bois

contre certains de nous sur éclair.

 

Poème signé Makombo

Bamboté

Le 19 avril 2013  

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com