Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

19 août 2013 1 19 /08 /août /2013 16:24

 

 

BOGANDA, TA TOMBE BANTOU a été saccagée

EN CENTRAFRIQUE, TOUT sauf la SÉLÉKA

 

Le Tchad et le Soudan doivent retirer leurs mercenaires

de Centrafrique

Ils doivent demander PARDON

à la POPULATION CENTRAFRICAINE

pour leurs méfaits leurs

PILLAGES et leurs destructions,

et pour leurs crimes de guerre

en CENTRAFRIQUE

enfin, pour leur tentative de

GÉNOCIDE en l’encontre de

cette POPULATION BANTOUE

ou majoritaire

Le Tchad et le Soudan en

conséquence doivent payer, Répa-

ration dues justes à la popu-

lation sacrée de la République Centra-

fricaine BANTOUE

Le Tchad et le Soudan ont attenté

à SON HISTOIRE. Ils ont voulu LA

dévoyer.

 

                        1

Le Président Déby du Tchadien verse deux

milliards à un tribunal de

Dakar pour faire condamner

l’ex-président Tchadien Habré

                        2

Une importante portion du territoire

centrafricain est passée sous la

coupe du Tchad sous divers

régimes centrafricains.

Toujours sous pression de Ndja-

mena qui laisse faire, ses

gardiens de bœufs brûlent les villes

les villages sur quatre-vingt-dix

kilomètres de la Terre sacrée

du Centrafrique.

Ils assassinent ils foulent au

pied les Centrafricains pacifiques

sur leur propre terre

                        3

Par hasard, le régime tcha-

dien ferme les yeux

sur les mêmes crimes de

guerre de tentative de génocide

de crimes contre l’Hu-

manité en Centrafrique, via

les Séléka tchadiens

                        4

Une importante partie du territoi-

re centrafricain est maintenant

sous la coupe du régime tchadien

avec ses troupes Sélika en place

Déby s’en prend à nos forêts

à nos eaux, à toutes nos

ressources

cette barbarie veut faire d’une

terre riche pacifique un désert

                        5

Déby, Omar el-Bechir mê-

me combat en République

Centrafricaine via leur

Séléka tchadiens et souda-

nais respectifs, respectivement

criminels en Centrafrique, au

Darfour, d’extermination de

Transfert forcé de population,

De Torture et de viol

                        6

La Cour pénale internationale

CPI aura au moins accu-

sé monsieur Omar el-Bé-

chir pour ces crimes graves.

Ces mêmes crimes graves tcha-

diens commis en Centrafrique notam-

ment par les Séléka islamistes

pourquoi cette menace de génocide

n’intéresse t-elle pas

le CPI qui ferme les yeux ?

                        7

Les mercenaires tchadiens

soudanais, les Séléka bar-

bares n’évacuent pas rapidement

République Centrafricain !

la terre Centrafricaine volée par

Déby ne lui est pas encore rendue ?

Le Tchad doit des milliards aux Centrafricains

pour crimes commis en Centrafrique

dans quinze mois, même avec

un gouvernement soi-disant

élu, le Peuple Centraficain res-

tera encore prisonnier des troupes is-

lamistes trop contentes de le

dominer de le piller de jouer

au chat à la souris avec ce

Peuple Bantou de l’Afrique

Centrale trop riche d’ authenticité

                        8

A cet objectif islamiste en Afrique Centrale

d’ores et déjà des

solutions d’auto-défenses du

Peuple Centrafricain de l’A-

frique Centrale s’imposent ra-

pidement !

                        9

Ces états désarmants crées après

la décolonisation de 1960

laissent les islamistes prendre la relève

de la civilisation des déboise-

ments des forêts des pillages

des eaux des creusages de rogner appauvrir,

des traficotages de

toutes sortes à la va vite de

ce que les Ancêtres Africains

ont préservé depuis toujours,

et défendu durant des millénaires

                        10

Quel homme libre a perdu sa

Langue et donc son âme ?

quel homme a tout sous la

main pour vivre sa vie ? et ne la vit pas !

quel peuple sacrifie la meil-

leure expérience un enrichissement

de toute l’Humanité ? pour se trouver

devant l’esclavage devant rien ! ou devant des

soi-disant schémas étrangers

modernes et dévoreurs, gaspilleurs d’Âme

jusqu’à Vous Bédéya au nord du Centrafrique

Puissants clans Banda

au Centre du Centrafrique

Puissant Royaume Bandia, Bangassou

Vous tous

Jusqu’à Vous

les Adolescents vous grandissiez

Soldats

la Défense du Pays passait avant

le mariage

Il nous suffit de cultiver nos Terres en Paix

                        12

Lorsqu’en 1900 les Français ont

Attaqué le Royaume Bandia

Bangassou

Lorsqu’ en 1905 le Roi Bangassou

disparut au combat

une Femme, la Reine

NA TÉ LÉGUÉ, Femmes

Centrafricaines Africaines

Âpres A la Vie A LA MORT, Elle

a dirigé la Lutte contre les envahisseurs

et les Traîtres, qui tirent dans le dos des

Faibles.

Mercenaires Tchadiens, Soudanais, esclavagistes,

racistes, traîtres hors de la Centrafrique BANTOU

qui demande réparations et votre Punition au CPI

d’abord l’ Incarcération de vos Chefs dirigeants connus

de cette terre entière nous défendons les civilisation Bantou

citoyens Centrafricains cela citoyens de l’Afrique

Centrale, nous devons nous organiser nous-mêmes

en auto-défense et nous armer, nous

combattre tous les colonialismes racistes

ces gouvernements désarmants ne

peuvent pas Nous défendre-défendons- Nous mêmes

 

 

 

                                               BAMBOTÉ MAKOMBO

                                               18 juillet 2013

BOGANDA, TA TOMBE BANTOU a été saccagée par Bamboté Makombo

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com