Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 15:00

 

 

Bozize KNK

 

 

 

Bangui, 22 janv (C.A.P) - La ville diamantifère de Carnot dans la Mambéré-Kadéi connait depuis jours une tension qui était allée crescendo à l’approche de la date du scrutin du 23 janvier. Cette tension est due à la forte concurrence pour ne pas parler de rivalité entre le députant sortant de la circonscription Ibrahim Aoudou Paco pourtant KNK devenu indépendant parce que n’ayant pas recueilli l’investiture du parti, Bozizé ayant choisi plutôt sa maîtresse, la dénommée Renée Madeleine Bafatoro. Les contradictions ont rapidement dégénéré entre la maîtresse présidentielle et

 Ibrahim Aoudou Paco, initialement très proche de Bozizé à qui il a longtemps servi de convoyeur d’armes chinoises et au point d’épouser une de ses nièces, Annette Ngaibona pompeusement épousée en troisième noce à Paris il y a deux ans, le député sortant KNK de Carnot est tombé en disgrâce malgré une récente réconciliation avec Bozizé.  

Selon des informations dignes de foi, le Ministre Délégué à la défense qui n’est autre que le rejeton de Bozizé Jean Francis, aurait envoyé quelques soldats des FACA pour protéger le député sortant, Ibrahim Aoudou Paco qui serait en danger, contre la maîtresse de Bozizé, candidate également dans cette ville de Carnot.

Furieux de cette initiative de son fils, Bozizé aurait fait dépêcher des éléments de sa propre garde plus nombreux pour protéger sa maîtresse. Dans leur zèle habituel, les GP auraient déshabillé les FACA qui auraient été amenés "ligotés" et jetés en geôle à Bangui.

Des témoins ont confirmé à Centrafrique-Presse avoir vu dans Carnot le cortège de la candidate Renée Madeleine Bafatoro entourée d'une quarantaine d'hommes bien armés de gourdins et autres. Le spectacle qu’offre Bozizé et sa famille à Carnot est d’autant plus écoeurant qu’ils sont responsables de l’inadmissible famine et malnutrition infantile sévère qui sévissent dans cette ville où avec Ndoutingaï, ils n’ont cessé de spoliés les collecteurs et bureaux d’achat de diamant. Espérons qu’ils trouveront dans les urnes la sanction politique qu’ils méritent.

A Boali également, le torchon brûle entre deux candidats qui se réclament pourtant du KNK mais qui n'ont pas le parrainage de celui-ci. Il s'agit de l'ancien ministre Béa Bertin un ex-MDD et le député sortant KNK Pierre Bounguinza. Le premier menace de jeter en prison le second s'il était élu deputé de Boali. Bonjour l'ambiance au KNK.  

 

Que se passe-t-il au domicile du général d’opérette Ouandé dans le 8ème ?

 

Selon une correspondance particulière adressée à Centrafrique-Presse par une source ayant requis l’anonymat, le vote aurait déjà commencé dans le plus grand secret il y a cinq jours au domicile du général d’opérette Jules Bernard Ouandé située au quartier Galabadja sur la rue Chicago. Ouandé est pourtant ancien ministre par intérim de l’Administration du territoire et actuel ministre chargé de la sécurité publique et il est surtout candidat lui-même aux élections législatives dans le huitième arrondissement de la capitale et doit affronter entre autre le candidat officiellement investi par le KNK parti au pouvoir.   

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique