Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 02:40

 

 

 

Mandaba Jean Michel  Ndoutingai

 

Bangui, 14 août (C.A.P) - Depuis quelques jours, la Radio Centrafrique et les autres stations périphériques diffusent en boucle un communiqué de Jean Michel Mandaba, transfuge du MLPC qui a accepté d’entrer dans le gouvernement Touadéra 3 comme ministre de la santé. Pour cela, ce parti l’a radié de ses rangs pour indiscipline caractérisée et haute trahison.

Depuis lors, sur instigation de Bozizé qui lui aurait remis 5 millions de francs CFA à cet effet d’après nos informations, Jean Michel Mandaba a mis en place un comité de réflexion (voir document ci-dessous) pour créer un parti dont il sera le Président. Sylvain Ndoutingaï travaille tous les jours avec lui sur le projet et Jean Michel Mandaba se rend donc tous les jours chez Ndoutingaï à domicile pour cela.

L'objectif de Jean Michel Mandaba est d’appâter et d’attirer vers lui des militants et cadres du MLPC avec l'argent qui lui a été remis par Bozizé et Ndoutingaï pour fragiliser le MLPC avant la révision constitutionnelle que Bozizé tient à faire en vue de se représenter en 2016 voire au-delà. Il s'agit donc de pré-fabriquer des partis satellites fondés sur l’ethnie pour affaiblir le MLPC.

Jean Michel Mandaba est l’incarnation de ce qu’un individu peut représenter de plus pourri et d’opportunisme en politique. Tout en faisant partie de la direction du MLPC d’alors, il avait déjà pris secrètement langue avec les responsables du KNK avant même la tenue des élections du 23 janvier 2011 afin de bénéficier du financement du parti au pouvoir pour faire sa campagne. Il n’y avait donc rien d’étonnant à ce qu’il lui ait été proposé un portefeuille au gouvernement puisqu’il avait ouvertement sollicité son entrée dans l’actuel gouvernement Touadéra 3.

 

 

communique-Mandaba.JPGcommunique-Mandaba-2.JPG

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique