Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 03:04

 

 

 

 

Bozize-seul.JPG   Bozize-KNK.jpg

 

 

Bozize-en-galante-compagnie-KNK.JPG

 

 

 

 

Bozizé nous a toujours habitués à ses costards aux coloris extravagants qui lui donnent des allures non pas d’un président de la République mais d’un chef mafieux mais outre l’odieuse et insupportable couleur KNK de ce boubou dans lequel il a cru devoir se draper pour se rendre parmi la communauté musulmane de Bangui pour fêter la fin du ramadan.


Il nous laisse baba. La couleur orange, franchement « tape à l'œil » ne correspond nullement à l'idée du ramadan, mais il ne faut pas trop demander à Bozizé. Pour le reste, la tenue lui va à merveille, Il est passé du treillis au boubou. Encore un effort ...!!!

 

La Rédaction

 

 

 

 

El-Hadj-Bozize.-2-JPG.JPG

 

 

 

 

El-Hadj-Bozize.JPG

 

 

 

El-Hadj-Bozize.-3-JPG.JPG

 

 

 

 

 

Fin de ramadan, les musulmans centrafricains s’ouvrent aux autres religions

 

 

Radio Ndéké Luka Lundi, 20 Août 2012 14:26


A l’instar des musulmans du monde entier, ceux de la Centrafrique célèbrent ce 19 août la fin du ramadan. Comme pour les années précédentes, le Président centrafricain François Bozizé s’est de nouveau rendu à la mosquée Centrale de Bangui pour prier ensemble avec la communauté musulmane en cette circonstance.

 

Le reporter de radio Ndeke Luka qui a effectué une descente dans quelques mosquées de la capitale centrafricaine ce jour, rapporte qu’après un mois de jeûne et de prière, les musulmans centrafricains ont mis fin au jeune ce 19 aout. Pour cette année, le message principal enseigné dans les différentes mosquées est essentiellement basé sur la paix et la tolérance entre les musulmans et les autres croyances religieuses.

 

A leur sortie de la mosquée dans certains arrondissements de Bangui, quelques musulmans confient « l’imam a beaucoup parlé de la paix avec tout le monde et en particulier avec nos frères chrétiens et autres ». Pour bon nombre de fervents musulmans, ce moment de jeûne et de prière a été une source de  bénédiction de la part de Allah.


Seulement, quelques un déplorent la hausse du prix des denrées alimentaires et la rareté du sucre sur le marché durant cette période. L’imam de la mosquée de Birao, Younouss Ali Abakar, qui est venu passer le ramadan à Bangui, reconnait que « les difficultés pour cette année sont principalement les prix des denrées alimentaires qui ont augmenté. Malgré tout, Allah nous a vraiment aidé à bien finir ce mois de ramadan ».

 

Dans les villes de provinces, c’est le même message de paix et de tolérance qui est véhiculé dans les mosquées selon les correspondants de Radio Ndeke Luka.

 

À Berberati (Ouest), le correspondant rapporte que  les musulmans de la ville sont dans l’allégresse et qu’ils ont prié  en plein air dans la concession d’une école.

 

Quant à la communauté musulmane de la ville de Sibut, elle a choisi de rendre son culte d’action de grâce à Dieu, dans la cour de la mairie de cette ville car la mosquée ne dispose pas suffisamment d’espace pour accueillir toute la communauté.

 

De manière différée, la fin de ramadan est célébrée en République Centrafricaine. Après la prière, la fête se poursuit dans chaque famille musulmane.

 

Le ramadhan ou ramadan, est le neuvième mois du calendrier musulman. Au cours de ce mois, les musulmans adultes se privent de manger et de boire le jour. C’est aussi un mois de solidarité, de partage envers les moins nantis.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Annonces et divers