Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 00:35

 

 

 

JP-Vidon-et-directeur-ONG-Triangle-et-Solidarites-Internat.JPG

 

Radio Ndéké Luka Jeudi, 16 Février 2012 14:26

Bonne nouvelle pour les personnes réfugiées ou déplacées et affectées par les conflits armés dans le nord et le nord-est de la République Centrafricaine. La France vient d’allouer ce 16 février 2012, 700 000 euros (environ 459 169 900 francs CFA) pour leurs prises en charge alimentaire.

Le geste est matérialisé par la signature d’un contrat entre l’Ambassadeur de France en Centrafrique et deux ONG françaises : « Solidarités international », et « Triangle Génération Humanitaire ». La cérémonie a eu lieu à l’Alliance Française de Bangui.

Ces fonds vont permettre, de secourir 4900 déplacés internes dans l’Ouham (nord-ouest), et 10915 ménages affectés par les conflits dans la Vakaga et la Haute Kotto (nord et nord-est). Plus de 200 tonnes de denrées, 200 tonnes de semences vivrières et 2500 outils aratoires seront distribués dans le cadre de cette activité.

Selon Jean-Pierre Vidon, Ambassadeur Français en RCA, « cette aide alimentaire en faveur de ces personnes vulnérables est un instrument très important dans le cadre de la Coopération bilatérale entre ces 2 pays. C’est une réponse aux crises humanitaires urgentes affectant les réfugiés et déplacés. Il s’agit de préserver les vies, les moyens de subsistance et la résilience des populations menacées par la sous-alimentation et la malnutrition ».

Le diplomate français affirme aussi que l’ « action de son pays en matière d’assistance aux personnes vulnérables s’inscrit dans le cadre du respect des principes d’humanité, d’impartialité, de neutralité et d’indépendance ».

Pour Jérôme Socié, Chef de mission Triangle Génération Humanitaire, l’une des ONG signataires de ces conventions, « le geste vise à encourager et accompagner le retour des personnes déplacées par les affrontements meurtriers perpétrés en octobre et novembre 2011, entre les ex-rebelles de la Convention des Patriotes pour la Justice et la Paix (CPJP) et ceux de l’Union des Forces Démocratiques pour le Rassemblement (UFDR). Il sera question d’offrir des moyens économiques de subsistance ; offrir aussi des semences de qualité pour une autosuffisance alimentaire. Une manière de redynamiser le marché local ».

Quant à Samuel Toutena, Directeur Général des partenariats pour le développement au ministère du plan, « on reconnait les bons amis dans le malheur. Le geste de la France qui n’est pas le 1er du genre est louable en faveur de ces personnes durement touchées par les conflits ».

 

 

NDLR : Avec la  prédationite aigüe des autorités de Bangui, la seule solution pour ce genre d'aide à apporter aux populations cibles est de passer par le biais des ONG humanitaires. 

 

 

La ville de Mobaye privée d’électricité

 

Mercredi, 15 Février 2012 14:33

 

Depuis le 8 février 2012, la ville dans Mobaye (est) est plongée dans le noir. Et pour cause ? Plusieurs pannes survenues sur les installations techniques de l’unique société d’Etat de l’Energie Centrafricaine (ENERCA) ont provoqué l’arrêt total de l’usine.

 

Conséquences : Perturbation de communication liée au déchargement de batterie des téléphones portables, impossibilité de posséder la chaine de froid pour la conservation des alimentaires y compris les médicaments, pour ne citer que ces exemples.

 

Selon un des agents de l’ENERCA de la localité interrogé par le correspondant de Radio Ndeke Luka qui a confirmé l’information ce 15 février, l’arrêt de l’usine a été provoqué notamment par la défection du système d’excitation  et celui de refroidissement au niveau de l’alternateur de l’appareil.

 

Toutefois, des techniciens de la République Démocratique du Congo (RDC) sont à l’œuvre pour remédier à la panne, a-t-il rassuré.

 

L’usine de production électrique de Mobaye a été entièrement construite et mise en exploitation en 1989 par l’Etat congolais. Depuis sa mise en service cette un sine n’a jamais été révisée, a relevé le correspondant de Radio Ndeke Luka.

 

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Humanitaire