Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 16:13

 

 

 

 

rebelles

 

 

 

Radio Ndéké Luka Lundi, 17 Septembre 2012 14:43

 

L’Opposition Démocratique centrafricaine se dit farouchement opposée à toute  prise  du pouvoir par les armes. Cette prise de position faite suite à la déclaration du colonel rebelle nommé HA, qui a laissé entendre, ce 16 septembre, que lui et ses éléments renverseront, manu-militari,  le régime centrafricain en place dans quelques jours.


Ces rebelles regroupés sous le nom de Convention des Patriotes pour la Justice et le Redressement Fondamentale (CPJPF), se sont dits responsables des troubles causés dans les villes de Damara, Sibut et Dékoua (centre-sud)

 

Ils ont aussi annoncé qu’ils renverseront le régime du Président François Bozizé dans les jours qui suivent. Un coup d’Etat qui sera dédié à la mémoire de leur défunt leader Charles Massi, selon eux, « lâchement assassiné par le président Bozizé » en 2012.

 

Ce 17 septembre, l’opposition politique  qualifie « d’anti-démocratique » les intentions de la CPJPF.


Dans une interview accordée à Radio Ndeke Luka ce 17 septembre, le coordonnateur du Front pour l’Annulation et la Reprise des Elections 2011 (FARE 2011), Nicolas Tiangaye précise que l’Opposition Centrafricaine est « démocratique » et qu’elle ne cautionne plus la prise du pouvoir «  par les urnes mais dans le respect de la volonté du peuple centrafricain».

 

Selon les bilans des attaques de Damara et Sibut données par le ministère de la défense centrafricaine et la CPJPF à la presse, il y a eu 4 pertes de vies de part et d’autres.

 

Dans un micro ballade organisée par Radio Ndeke Luka, la plupart des Centrafricains de Bangui se disent contre la déclaration du colonel HA ses éléments.

 

Dans une interview accordée toujours à Radio Ndeke Luka, ce matin, l’ancien chef rebelle de la CPJP, Hissein Mahamat Abdoulaye, déclare qu’il ne connaît pas ce  colonel dit HA et sa CPJPF. Il poursuit également qu’il « n’y a pas un seul élément de CPJP parmi eux, même pas un seul responsable de CPJP avec eux ».

 

Pour l’heure, le calme est revenu dans les villes attaquées mais les banguissois et les populations environnantes sont sur le qui-vive et espèrent que le Gouvernement mettra tout en œuvre pour empêcher une éventuelle attaque rebelle.

 

D’après les dernières informations parvenues à la rédaction de RNL, le colonel HA et sa bande se seraient refugiés actuellement dans la ville de Kabo (Nord).

 

 

 

 


NDLR : Cette prise de position de l’opposition est sans ambiguïté et le mérite de la clarté car le régime de Bozizé a toujours pour habitude d’accuser sans fondement l’opposition d’être derrière certaines rébellions.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dossiers