Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 17:39

 

 

 

 

RCA-carte.jpg

 

BANGUI Mardi 21 juin 2011 | 16:19 (Xinhua) - Les 4855 réfugiés du site du Haut Mbomou (Extrême-Est) vivent dans des conditions préoccupantes à cause de la présence de l'Armée de résistance du seigneur (LRA), a déclaré mardi la représentante du Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) en Centrafrique, Aminata Gaye, à l' occasion de la Journée mondiale des réfugiés à Bangui.

« Ceux qui sont dans le Haut Mbomou, c'est un peu plus difficile, beaucoup plus difficile parce que dans le Haut Mbomou, nous avons la LRA qui  sévit, la LRA dont personne n'a le contrôle et qui mène des actions atroces », a déploré Aminata Gaye.

« Bien que les gens soient accueillis dans la ville, ils ne peuvent pas travailler, ils ne peuvent rien faire, ils ne peuvent pas sortir de la ville, comment ils vont vivre ? Ils dépendent entièrement de la générosité. Donc, je souhaite que la LRA soit enlevée de cette zone, qu'elle quitte cette localité pour qu'enfin les réfugiés soufflent », a-t-elle souhaité.    Pour la situation générale des réfugiés vivant sur les trois sites de la  République centrafricaine, la représentante du HCR estime qu'elle est  pratiquement comme celle de tout Centrafricain qui vit dans un contexte socioéconomique difficile.   « Les Centrafricains vivent dans des conditions extrêmement difficiles. Le réfugié qui a choisi d'être dans ce pays subit aussi la même chose avec le petit plus de souffrance, parce qu'ils sont étrangers », a-t-elle indiqué.

Mais, elle s'est réjouie de la progressive intégration des réfugiés soudanais du site de Pladama Ouaka (Centre-Est) qui s’efforcent à pratiquer l'agriculture. « Ceux qui sont dans la Pladama Ouaka sont très engagés à faire l'agriculture. Merci encore pour les autorités qui leur ont attribué des terres. Je suis sûre que d'ici l'année prochaine, cette zone va se développer davantage », a indiqué Aminata Gaye.

S'agissant des réfugiés congolais basés sur le site de Batalimo dans la Lobaye (Sud), elle affirme qu'ils sont prêts pour le rapatriement si les conditions sécuritaires sont réunies dans leurs villages.

D'après les statistiques du Haut-commissariat des Nations Unies à Bangui, 16.832 réfugiés, surtout Congolais (RDC) et Soudanais répartis sur trois sites vivent en République centrafricaine.  

 

Centrafrique : 16.790 candidats aux épreuves écrites du baccalauréat

BANGUI (Xinhua) - 16.790 candidats au baccalauréat d’enseignement technique et général, session de juin 2011, ont démarré mardi les épreuves écrites dudit examen, dans 41 centres sur toute l'étendue du territoire national, a constaté Xinhua

« L'année académique s'est déroulée sans incident. Donc, je demanderais aux parents d'élèves et aux candidats de se calmer et de mesurer dans la transparence leurs compétences par rapport à ce qu'ils ont appris pendant 9 mois de scolarité », a déclaré le ministre de l'Enseignement technique et de la Formation qualifiante, Djibrine Sall.

Quatre jours durant, les candidats des différentes séries vont affronter les diverses épreuves de cet examen qui ouvrent les portes des études supérieures. Au même moment, à l'université de Bangui, 95 candidats prennent part aux épreuves de l'examen spécial qui donne la possibilité aux personnes n'ayant pas eu la chance d'être reçues au baccalauréat et d'accéder à l'université, de se rattraper

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation