Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

20 août 2012 1 20 /08 /août /2012 02:15

 

 

 

 

 

Boziz--en-treillis.JPG

Bangui, 19 août (C.A.P) – Parmi les décrets signés de Bozizé et diffusés ce week-end sur les antennes de la radio nationale à Bangui figure celui rétrogradant quatre officiers et sous-officiers des forces armées  pour des motifs aussi fantaisistes les uns que les autres et prêtent à en sourire.

Il s’agit en premier lieu du commandant Léonard Mbélé, matricule 82.2.1200, régisseur de la prison de Ngaragba au motif de « manquement grave au règles de service », cela serait une « faute de 4èmecatégorie » qui entraînerait une traduction devant le conseil de discipline des armées. L’intéressé est rétrogradé au grade de lieutenant.

Pour le capitaine Frédéric Ouango du Bataillon de Protection et de Sécurité de la garde républicaine également ramené au grade de lieutenant, le motif de sa sanction serait « complot, incitation au désordre en groupe. Ce serait une « faute de 2èmecatégorie ».

Quant au lieutenant Bonaventure Ngaiboye toujours du BPS de la Garde Républicaine, il est remis au grade de sous-lieutenant pour une faute de 6ème catégorie pour le motif suivant : faute de comportement scandaleux.

S’agissant du quatrième soldat sanctionné, il serait purement et simplement radié des Faca et remis à la disposition de la fonction publique.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Annonces et divers