Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

21 janvier 2017 6 21 /01 /janvier /2017 12:35
La Bourse des valeurs mobilières d’Afrique Centrale cherche un directeur

 

 

21/01/17 (Financial Afrik)

 

Pour développer de nouveaux produits financiers, la Bourse des valeurs mobilières d’Afrique centrale (BVMAC), spécialisée dans l’organisation, la gestion et l’animation du marché financier sous-régional, vient de lancer un appel à candidature en zone CEMAC, pour le recrutement d’un nouveau directeur général, annonce un communiqué de l’institution boursière.

 

Le président conseil d’administration Henri Claude Oyima, souligne dans le communiqué que pour faire acte de cette candidature, le postulant devra jouir d’une expérience de 10 ans à un poste de décision.

 

En dehors de ce critère, il faudra qu’il ait fait ses classes dans un établissement boursier ou bancaire, dans un organe de gestion, de contrôle ou d’animation de marché financier à l’international.

 

Selon un expert du secteur financier, «Le marché financier est un domaine très technique ; il faut que le nouveau directeur général connaisse bien le marché. S’il n’est pas un féru de la finance, ça pourra être un problème pour cette institution».

 

Le futur patron devra contribuer à l’essor du marché boursier sous-régional en développant de nouveaux produits financiers. Une parfaite maîtrise des mécanismes d’appel public à l’épargne sera nécessaire pour briguer ce poste très convoité en zone CEMAC.

 

Pour rappel, depuis l’entrée au gouvernement de Pascal Houangni Ambouroue le 2 octobre 2016, la BVMAC est sans directeur général. Placée sous l’autorité de régulation de la Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale (Cosumaf), la BVMAC tarde à faire courir les entreprises de la CEMAC dans ses salles de marchés.

 

Par conséquent, une seule entreprise est cotée dans cette bourse à ce jour. Une situation préoccupante qui, pour le futur directeur général, va constituer le principal défi.

 

Alors, le directeur général devra comme ses prédécesseurs, mettre en œuvre une politique de dynamisation du marché en y introduisant de nouveaux produits financiers, question de le rendre plus attractif et compétitif.

 

A noter également que, depuis sa création en 2003, la BVMAC a connu cinq directeurs généraux dont Yvon Psimhis, Marlyn Mouliom-Roosalem, Willy Ontsia, Claude Ayo Igueda et Pascal Houangni Ambouroue. Soit deux Centrafricains et trois Gabonais.

 

Partager cet article

Repost 0
Centrafrique-Presse.com