Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

24 juillet 2015 5 24 /07 /juillet /2015 11:17

 

 

Centrafrique : Visite éclair du ministre français de la Défense 

       

APA Bangui (Centrafrique) 2015-07-24 10:09:11 Le ministre français de la Défense, M. Jean Yves Le Drian, a effectué jeudi soir une brève visite à Bangui au cours de laquelle il s’est entretenu notamment avec la président de la Transition en Centrafrique, Mme Catherine Samba Panza.


Dans une déclaration à  la presse à  l'issue de son audience, M. Le Drian a indiqué que son entretien avec Mme Samba Panza s'est beaucoup plus focalisée sur l'appui de la France au bon déroulement du processus électoral et l'exigence du respect du calendrier électoral, afin de vite tourner la page de la Transition.


Le problème des mineurs abusés sexuellement par les soldats française de la force Sangaris, sur le site des déplacés de l'aéroport de Bangui Mpoko, a été également évoqué, selon des sources proches de la présidence centrafricaine.


M. Le Drian et Mme Samba Panza se sont félicités de l'arrivée à  Bangui, il y a deux semaines, de deux juges français pour enquêter sur cette affaire, ont indiqué les mêmes sources.


Après son entrevue avec la présidente centrafricaine, le ministre français de la Défense, qui revenait de Brazzaville (Congo), a rencontré les soldats français déployés dans le cadre la force sangaris, une opération de maintien de la paix déployée en Centrafrique depuis 2013


Au cours de cette entrevue qui s'est déroulée sur la base de la force sangaris à  l'aéroport international de Bangui Mpoko, M. Le Drian, qui a déjà  visité la Centrafrique à  deux ou trois reprises, a encouragé les soldats français à  poursuivre leur mission de sécurisation du pays et d'appui aux casques bleus.

Le ministre français de la Défense a ensuite quitté la capitale centrafricaine pour Djibouti, 3ème étape de son mini-périple africain.

 

http://apanews.net/news/fr/article.php?id=829512#sthash.W1EM4nyQ.dpuf

 

 

Un nouveau groupe armé se signale à l’ouest de la Centrafrique 

       

APA Bangui (Centrafrique) 2015-07-24 08:23:09 Un nouveau groupe armé, dénommé le Groupe d’Attaque de l’Église de Fatima, qui sévit sur l’axe Bangui-Douala, vient de revendiquer le rapt d’un sous-préfet, du maire de la ville de Baboua et d’un pasteur de cette localité située à l’ouest de la République centrafricaine, non loin du Cameroun.


Le rapt a eu lieu il y a trois jours alors que ces personnalités revenaient de l'atelier de restitution des résultats du forum national de réconciliation, organisé dans le chef -lieu de la préfecture Bouar par le ministre sortant de la Communication, ministre résident de la préfecture, Victor Waké.


Le nouveau groupe armé dont le nom rappelle l'attaque lancée, en 2014, par les musulmans, contre une église catholique de Bangui exige, pour libérer les otages, que le gouvernement centrafricain lui verse une rançon.


Les attaques sur le corridor Bangui-Douala, récurrentes et parfois mortelles, visent généralement les commerçants et les camionneurs.


Elles sont d'autant plus dommageables que ce corridor reste le principal axe de ravitaillement de la capitale centrafricaine en produits de première nécessité.

Les camions empruntant cet axe sont généralement escortés par les casques bleus. Ceux qui s'y hasardent sans cette escorte sont systématiquement attaqués par des groupes armés.

 

http://apanews.net/news/fr/article.php?id=829494#sthash.m3iMgLfa.dpuf

 

 

Fin d’une assemblée générale des magistrats centrafricains

 

24/07/15 (APA)

 

Une assemblée générale des magistrats centrafricains s’est achevée jeudi à Bangui, au terme de deux jours de débats consacrés au fonctionnement des cours et tribunaux et aux conditions de vie et d’exercice des membres de la corporation.


Ouverte mercredi dernier par le ministre d’Etat centrafricain de la Justice, M. Aristide Sokambi, la rencontre a permis aux magistrats de faire de leur autocritique et de formuler des recommandations en vue de l’amélioration de leurs conditions de vie.

 

A cette occasion, M. Sokambi a déclaré que l’assemblée générale avait pour objectif de permettre aux magistrats centrafricains de se remettre en cause et de se rapprocher un peu plus des citoyens qui sont justement nombreux à attendre que justice leur soit rendue à cause des souffrances que les groupes armées leur ont fait endurer.

 

Selon le garde des sceaux, la rencontre a permis aux anciens de partager leurs expériences avec les jeunes magistrats, afin de redorer le blason de la profession.

 

En janvier dernier, les magistrats centrafricains s’étaient en grève pour revendiquer des primes de responsabilité, sans pour autant obtenir gain de cause, en dépit d’un long mouvement de grève qui a paralysé le système judiciaire de janvier à février 2015

 

 

Centrafrique Grève des agents recenseurs 

       

APA Bangui (Centrafrique) 2015-07-24 10:55:16 - Plus de 250 agents recenseurs de la préfecture de l'Ombella Mpoko où se trouve Bangui, la capitale centrafricaine, ont refusé de poursuivre les opérations d’inscription des électeurs sur la liste électorale pour exiger le paiement de leurs primes.


Les agents recenseurs se plaignent non seulement de n'avoir jamais rien perçu depuis le démarrage de l'opération le 26 juin dernier mais également d'ignorer le montant journalier du per diem que l'Autorité nationale des élections (ANE) est censé verser à  chacun d'entre eux.


La grève des agents recenseurs risque de compromettre l'opération d'enrôlement des électeurs qui doit en principes s'achever lundi prochain sur toute l'étendue du territoire, surtout que les grévistes ont laissé entendre qu'ils ne reprendraient pas le service tant que l'ANE n'améliorera pas leurs conditions de travail.


Selon le nouveau calendrier électoral, le premier tour de la présidentielle et des législatives centrafricaines aura lieu 18 octobre prochain et le second le 22 novembre. Les deux scrutins seront précédés, le 4 octobre, par un référendum constitutionnel.
 

http://apanews.net/news/fr/article.php?id=829515#sthash.4hutoaMo.dpuf

Nouvelles nationales sur APA
Nouvelles nationales sur APA
Nouvelles nationales sur APA

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com