Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

5 février 2015 4 05 /02 /février /2015 09:42

 

 

 

05/02/15 (AFP)

 

Au moins trois personnes ont été tuées et plusieurs blessées mercredi dans six villages du centre-nord de la Centrafrique, lors d'attaques attribuées à des Peuls armés, a-t-on appris auprès de la gendarmerie.

 

"Au moins trois personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées, d'après un bilan qui reste provisoire, dans l'attaque de six villages dans la région de Kaga Bandoro (préfecture de la Nana-Gribizi) au nord", a affirmé cette source à l'AFP.

 

Selon elle, les assaillants ont été "identifiés par les habitants comme étant des Peuls membres de l'ethnie Mbarara venue de la région de Kabo (nord)".

 

"Les assaillants, qui sont tous armés, sont pour la plupart des éleveurs venus avec des troupeaux qui détruisent en même temps les semis et les plantations nouvellement cultivées. Selon les habitants fuyant les violences, ils ont quasiment érigé une ceinture autour de Kaga Bandoro et affirment être venus dans la région pour venger leurs proches massacrés par les (milices chrétiennes) anti-balaka", a ajouté cette source.

 

La semaine dernière, au moins cinq personnes avaient été tuées dans la même région dans des attaques similaires, selon un responsable de la gendarmerie, précisant que "la plupart des habitants ont fui pour se réfugier en brousse".

 

Ces attaques surviennent après l'enlèvement pendant quelques heures, le 25 janvier à Kaga Bandoro, d'une délégation officielle par des membres de l'ex-rébellion Séléka.

 

Le préfet, le maire de Kaga Bandoro et six autres personnes avaient été libérées sans avoir été blessées.

 

La région de la Nana Gribizi a été le théâtre de violents affrontements ces derniers mois entre ex-Séléka et milices anti-balaka.

 

Au moins un millier d'ex-Séléka sont basés à Kaga Bandoro sous le commandement de chefs rebelles fidèles au général Nourredine Adam, numéro 2 de l'ex-coalition et proche de l'ancien président Michel Djotodia, contraint à la démission en 10 janvier 2014.

 

Centrafrique : au moins trois morts dans de nouvelles attaques de villages au nord

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com