Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

12 avril 2014 6 12 /04 /avril /2014 09:57

 

 

 

 

 

http://www.lexpressmada.com/  11.04.2014 | 8:15 

 

Revers de la médaille. Les élections faites, Madagascar a été réintégré comme membre à part entière, de l’Union Africaine, avec tous ses avantages, mais aussi les obligations qui vont avec. Preuve de ce retour effectif de Madagascar dans les activités des instances africaines, la probable participation de Madagascar à la Mission internationale de soutien à la Centrafrique (MISCA).

 

L’organisation continentale a ainsi demandé l’envoi d’un contingent de près de cent quarante hommes des forces de l’ordre malgache pour renforcer les forces de la MISCA, notamment à Bangui, capitale de la République centrafricaine. Une troupe qui devrait être composée de gendarmes et de policiers. « La raison en est que les troupes requises vont s’attacher à faire une mission de police et non militaire », a précisé le général André Lucien Rakotoarimasy, ministre des Forces armées.
 

L’officier général a par ailleurs souligné que la lettre de demande reçue par les responsables des forces de l’ordre actuellement n’est pas encore officielle. « C’est une copie de la lettre officielle à venir qui nous été adressée pour que nous puissions nous préparer et évaluer nos possibilités, compte tenu de l’urgence de la situation », a ainsi déclaré le ministre des Forces armées. Une requête vue cependant d’un mauvais oeil par une partie de l’opinion étant donné l’insuffisance du nombre des policiers et gendarmes par rapport à l’ampleur de l’insécurité à Madagascar actuellement.

 

Décision après avis

 

« Madagascar n’est pas obligé d’accepter la demande de l’Union africaine, s’il s’avère que la demande est au-desssus de ses moyens », a tempéré le ministre des Forces armées, rappelant toutefois que la Grande île a signé des engagements internationaux.

 

Dans son élan, le général Rakotoarimasy a tenu à marquer les points positifs de la mission. « Premièrement, cela marque le retour effectif de Madagascar dans le concert des nations. Deuxièmement, une fois sur place, un renforcement de capacité sera dispensé à nos éléments, en plus des expériences du terrain. De plus c’est une mission ponctuelle » a-t-il expliqué.

 

Dans la demande de l’Union africaine, Madagascar devra également prendre en charge les armes que devront utiliser ses éléments, une fois sur place. Dans une interview accordée à la radio Antsiva, dans son journal de 12h45 hier, un responsable des ressources humaines de la police nationale a évoqué entre autre l’envoi de cuirassé. « Cela fait partie des procédures d’usage », a cependant tempéré le ministre des Forces armées.

 

La décision appartiendra à Hery Rajaonarimam­pianina, une fois la lettre officielle de la demande de l’Union africaine reçue.

 

 

(le Président malgache)

Lu pour vous : Les forces malgaches sollicitées en Centrafrique

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com