Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 11:17

 

 

 

 

 

Libreville, Gabon:  12/03/2014 (Xinhua) - Le président de la Commission de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), le congolais Pierre Moussa a annoncé mercredi à Libreville que son institution qui a fui les violences en Centrafrique s’installera dans son siège provisoire de Libreville ce 16 mars.

 

 « Le 16 mars, nous allons recevoir la clef du siège », a affirmé M. Moussa à la sortie du palais présidentiel de Libreville où il a été reçu en audience par le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba pour régler les détails de cette relocalisation provisoire.

L’installation de tous les cadres de la CEMAC n’aura cependant pas lieu le même jour. « C’est une opération très lourde », a reconnu M. Moussa.

 

Dans un premier temps c’est le « gouvernement de la communauté » c'est-à-dire les commissaires qui prendront leurs quartiers à Libreville. Ils seront suivis par les cadres administratifs et le personnel de soutien, selon le plan indiqué par le président de la Commission.

 

La Commission de la CEMAC a son siège à Bangui en Centrafrique. Les chefs d’Etat ont finalement accepté de délocaliser provisoirement le siège de l’institution communautaire à cause des violences et pillages qui n’ont pas épargné les « fonctionnaires communautaires » pour tant dotés d’un statut diplomatique.

 

La CEMAC regroupe six Etats d’Afrique centrale à savoir le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, le Gabon, la Guinée Equatoriale et le Tchad. Tous ces pays ont une monnaie commune : le Franc de la coopération française en Afrique (FCFA).

 

Le noyau dur de la force de l’Union africaine actuellement déployée en Centrafrique aux côtés des soldats français est constitué par les soldats de la CEMAC. L’on ne sait pas quand la CEMAC pourrait regagner son siège de Bangui. Fin

La CEMAC quitte Bangui et s’installe Libreville le 16 mars

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com