Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 19:36

 

 

 

 

 

 

GENEVE 04/03/14 17:07 (Reuters) - L'état de santé des réfugiés qui fuient les conflits armés en Afrique ne cesse de s'aggraver en raison notamment de la malnutrition et la situation est particulièrement grave pour les enfants, ont déclaré mardi à Genève les organisations humanitaires de l'Onu.

 

Parmi les derniers décès recensés figurent quinze enfants de Centrafrique réfugiés au Cameroun et morts le week-end dernier des suites de carences alimentaires, a dit lors d'une conférence de presse Melissa Fleming, porte-parole du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

 

"Ce n'est que la partie émergée de l'iceberg", a souligné Patrick McCormick, porte-parole de l'Unicef, le fonds de l'Onu pour l'enfance.


Les violences de ces derniers mois en République centrafricaine et au Soudan du Sud ont forcé 1,8 million de personnes à fuir leurs maisons.


"Nous constatons que ces réfugiés sont dans un très mauvais état physique. Certains souffrent de paludisme, de diarrhée, d'infections pulmonaires", a précisé Melissa Fleming. "En République centrafricaine, beaucoup sont restés longtemps cachés dans la brousse, parfois pendant un an, ce qui a eu de graves répercussions sur leur état de santé."


"De nombreux enfants, jusqu'à l'âge de cinq ans, montrent à des degrés divers des signes de malnutrition", a ajouté la porte-parole du HCR.

 

(Tom Miles, Guy Kerivel pour le service français, édité par Tangi Salaün)

 

(c) Copyright Thomson Reuters 2014.

L'Onu inquiète pour les réfugiés centrafricains et sud-soudanais

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com