Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 18:01

 

 

 

 

28 mars 2014 - 10:15

 

Berlin a proposé de renforcer son soutien à la mission militaire européenne en Centrafrique (Eufor), en mettant à disposition deux avions de transport Antonov, ont annoncé vendredi les ministères allemands de la Défense et des Affaires étrangères.

 

« La situation humanitaire en Centrafrique est alarmante », a souligné la ministre de la Défense, Ursula von der Leyen, dans un communiqué, soulignant qu’il est « d’autant plus important que la mission de l’UE renforce la stabilité et la sécurité, avant que les violents combats dans le pays se renforcent et s’étendent ».

 

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, cité dans le même communiqué, affirme de son côté: « nous sommes prêts à soutenir la mission temporaire de l’Union européenne en République centrafricaine » et souligne que « par conséquent, l’Allemagne va offrir des capacités de transport aérien supplémentaires ».

 

Il s’agit de deux appareils de transport de type Antonov, précise le communiqué qui souligne que l’engagement de soldats allemands sur place n’est « pas nécessaire ».

 

De source française, on s’inquiétait que l’Allemagne tarde à concrétiser le soutien qu’elle avait promis. Mais on saluait l’annonce de vendredi en espérant qu’elle incite d’autres pays européens à s’engager dans l’opération.

 

Fin janvier, le gouvernement fédéral avait indiqué que l’Allemagne soutenait l’intervention en Centrafrique et prévoyait d’envoyer un Airbus médicalisé sur le terrain.

 

La semaine passée, le président français François Hollande avait appelé les Européens à faire un effort pour fournir des forces permettant le lancement de la mission militaire européenne Eufor-RCA. Depuis des semaines, les pays européens rechignent à mobiliser les effectifs et les moyens, notamment logistiques, nécessaires au lancement de cette mission destinée à venir en appui aux forces africaines et françaises.

 

Jeudi, la chef de la diplomatie de l’Union européenne, Catherine Ashton, s’est alarmée de « l’escalade de la violence » en Centrafrique, et a appelé la communauté internationale à « agir rapidement ».

 

Bangui a connu ces derniers jours une flambée de violences qui a fait une vingtaine de morts. Des affrontements ont éclaté entre des groupes armés, opposant notamment des miliciens anti-balaka, majoritairement chrétiens, et des pillards à des musulmans.

Berlin veut renforcer son soutien à la mission militaire en Centrafrique
Berlin veut renforcer son soutien à la mission militaire en Centrafrique

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com