Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

3 février 2014 1 03 /02 /février /2014 16:38

 

 

 

 

 

Bangui, 3 février (ACAP) - Le Général Martin Tumenta Chomu de la Mission Internationale de Sécurisation en République Centrafricaine (MISCA) a soutenu l’idée d’une sécurisation de proximité par les troupes sous son autorité, tant à Bangui que dans les villes de l’intérieur de la République Centrafricaine, lors d’un point de presse, samedi 1er février 2014, à Bangui.

 

L’objectif de ce point de presse est de présenter aux journalistes les modes de déploiement des troupes de la MISCA ainsi que le mode de leur intervention sur le terrain. 

D’après le chef camerounais de la MISCA, la gestion des contingents à Bangui est fonction des huit arrondissements que comporte la ville. Les Burundais sont chargés de la sécurité dans les 1er, 2ème, 3ème et 6ème Arrondissements de Bangui. Les troupes rwandaises, elles, s’occupent des 4ème, 5ème, 7ème et 8èmeArrondissement de Bangui. 

Dans chaque arrondissement, a-t-il dit, il existe un poste de commandement militaire contenant entre 75 et 100 hommes. Les compagnies sont dirigées par un officier chargé de la coordination des opérations. 


Quant aux villes des provinces, elles ne sont pas laissées pour compte, a indiqué le Général Martin Tumenta Chomu. C’est ainsi que les Camerounais sont déployés dans les préfectures du nord-ouest, les Tchadiens dans les préfectures du nord, les Congolais démocratiques dans les préfectures du sud-est, les Congolais et les Gabonais dans les préfectures du sud-ouest. 


Il a également signalé qu’une section de ces troupes participe à l’escorte et à la sécurité des autorités nationales, dont entre autres le Chef de l’Etat, Mme Catherine Samba Panza, le Premier ministre André Nzapayéké, le Président du Conseil National de Transition, Ferdinand Alexandre Nguendet. 


Le Général Martin Touméta Chomu a cité parmi les priorités de la MISCA la stabilisation de la République Centrafricaine ; la restauration de l’autorité de l’Etat ; la protection de la population civile ; la protection des Organisations des populations civiles sans discrimination ; la protection des installations de l’Union africaine et de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), enfin, sa contribution à la refondation des forces de défense et de sécurité en République Centrafricaine. 

Le vœu ardent du Général Martin Tumenta Chomu est que les Centrafricains ressentent de façon très proche les actions de sécurisation amorcées par les militaires de la MISCA appuyés par l’opération militaire française de la Sangaris. 

Le chef de la MISCA a situé la mission militaire africaine en République Centrafricaine dans le cadre de la Résolution 2127 du Conseil de sécurité des Nations Unies. L’usage de la force, dans certains cas, a permis aux troupes, de collecter des armes et minutions de tous calibres, des flèches et carquois, des couteaux de toute nature, etc.  

 

Lundi 3 Février 2014

Alain-Patrick MAMADOU / ACAP

Le Général Martin Tumenta Chomu de la MISCA promeut une sécurisation de proximité en République Centrafricaine

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com