Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

3 février 2014 1 03 /02 /février /2014 16:37

 

 

 

 

 

APA – Douala (Cameroun) - 2014-02-03 12:09:55

 

Plus de 250 camions transportant des marchandises à destination de la Centrafrique sont bloqués depuis plusieurs jours dans la localité frontalière de Garoua-Boulai à l’Est du Cameroun, a-t-on appris de sources concordantes.


Ces camionneurs doivent leur calvaire à l'insécurité qui règne en République centrafricaine, notamment, dans le corridor qui mène jusqu'à Bangui, la capitale.

‘'Nous sommes ici depuis plus d'un mois, car les informations qui proviennent de la Centrafrique ne nous rassurent pas, les actes de violence et de pillage nous ont obligés à marquer un temps d'arrêt ici'', ont déclaré les délégués des camionneurs, joint lundi par APA.


Ces derniers qui affirment que ‘'des impacts de balles en provenance de la Centrafrique ont touché nos camions'', se plaignent du fait que ‘'l'attente devient trop longue'', d'où la volonté de certains de ‘'retourner à notre base à Douala''.


Le syndicat des transporteurs par camions qui fait état ‘'d'énormes manques à gagner'' plaide pour un retour rapide de la sécurité en Centrafrique, car, affirment-ils, ‘'le danger d'être tué ou violenté est très élevé à l'intérieur du pays qu'à Bangui''.

Selon eux, certains produits du fait de cette immobilisation des camions sont avariés, notamment des produits agro-alimentaires tels le poisson, la viande, le oignons, les fruits qui ne peuvent supporter des intempéries.


Ainsi, les camionneurs lancent un ‘'vibrant appel aux autorités centrafricaines afin que les marchandises soient convoyées par les forces d'interposition de la MISCA et SANGARIS'', déployées par les pays d'Afrique centrale et la France pour ramener la sécurité en République centrafricaine.


Or, il faut parcourir plus de 500 kilomètres entre la frontière du Cameroun et la capitale centrafricaine, d'où leur choix de ‘'camper ici, en attendent que les choses deviennent plus claires''.


Pays d'hinterland, la Centrafrique dépend, en grande partie pour l'exportation et l'importation des marchandises, du port de Douala. Les produits sont généralement acheminés par route, sur un corridor d'environ 1500 km entre Douala et Bangui.

 

http://www.apanews.net/news/fr/article.php?id=507257#sthash.vepklleR.dpuf

Plus de 250 camions bloqués à la frontière entre le Cameroun et la Centrafrique

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com