Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 22:27

 

 

 

 

Centrafricains, Centrafricaines, Chers Compatriotes,

 

Voilà maintenant plus de deux mois que les Séléka, après avoir conquis le pouvoir à Bangui, infligent une violence sans précédent à la population civile de notre pays la République Centrafricaine.

 

Aucune personne, aucun secteur n’est épargné par cette insécurité. Nos dirigeants assistent impuissants à ces scènes de pillages, de braquages, d'assassinats, de tortures, de viols ainsi et de barbaries sur la population civile.

 

Je le redis avec gravité : chaque jour, vient avec ses tragiques violations des droits humains sur les Fils et Filles de la République Centrafricaine. Cette situation poignante perpétrée au vu et au su de la communauté internationale  ne semble guère l’émouvoir car nos incessants appels au secours restent sans réponse adaptée.

 

C'est pourquoi je réitère cet appel, en qualité de Promoteur Culturel en République Centrafricaine et respectueux des valeurs universelles et des droits de l'homme.

 

Ce faisant, je nourris l’espoir qu’avec le secours que nous attendons toutes les instances internationales de décisions, un regard humaniste viendra incessamment pour amoindrir la souffrance des Centrafricains, otages sur leur propre sol.

 

 « Le droit à la vie et à la liberté » devrait rester, y compris pour les Centrafricains, une valeur inaliénable. Nous y croyons.

 

Chers compatriotes, ne capitulez pas sous l'oppression des Séléka : Le monde libre  et fraternel ne restera pas sourd longtemps à vos cris de détresse.

* Résistez pour nos droits et nos libertés.

 

* Résistez pour une République Centrafricaine libre et laïque

 

Chers parents, Frères et Sœurs Centrafricains, Jeunesse de Centrafrique, résistons pour défendre la démocratie et les libertés : seul, le peuple détient la souveraineté.

                                                                

                                                                                           Fait à Paris, le 12 Juin 2013                                                                                       

                                                                          

                                                                                          Coeur-Sacré MACKPAYEN

 

                                                                Opérateur Culturel en République Centrafricaine

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com